Versione classicaVersione mobile

Jean Grémillon et les quatre Éléments

 | 
Yann Calvet
, 
Philippe Roger

Partie 3. Le feu : Grémillon témoin de son temps

La mise en scène de la guerre dans trois films documentaires

Isabelle Mailland

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Entre 1944 et 1951, l’essentiel des films documentaires tournés ou préparés par Jean Grémillon a comme fil conducteur et centre de gravité, l’explication, la mise en scène et la représentation d’une guerre, de guerres et, in fine, de La Guerre. En effet, ce ne sont successivement pas moins de six films réalisés ou seulement projetés qui prennent la guerre comme sujet, intégralement ou partiellement. Tout d’abord, c’est Le Six juin à l’aube qui narre les phases successives du Débarquement en Normandie depuis la fameuse nuit du 6 juin jusqu’en août 1944 et les tragiques conséquences qui s’ensuivirent : le film est tourné en août et septembre 1944 et au printemps (ou été ?) 1945 et puise également dans les archives militaires des troupes alliées. Parallèlement, dès juillet 1945, Jean Grémillon travaille à un projet de film de près de cinq heures sur la Commune (mars à mai 1871) qui ne verra jamais le jour. Alors que la réalisation du Six juin à l’aube est achevée en 1945, Jean Grémillo...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search