Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Jean Grémillon et les quatre Éléments

 | 
Yann Calvet
, 
Philippe Roger

Partie 1. L’air : Grémillon et le rêve

Lumière de Grémillon

Philippe Roger

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De quoi est-il vraiment question dans les films de Jean Grémillon ? Quelle lumière bat au cœur de sa création ? Si l’on ne saurait réduire cette œuvre si ample, si vaste, si riche, si complexe, à un seul de ses axes, on aimerait ici attirer l’attention sur l’un de ses fils rouges les plus secrets, des plus féconds : celui de la méditation continuée d’un auteur sur son art. Une lumière de cinéma brille dans ces films uniques. Ce cinéma ouvert sur l’univers parle aussi de lui-même. Il le fait subtilement, en figurant de façon voilée le cinéma, nouvel outil dont il s’agit de déterminer les usages. Comment une telle préoccupation se manifeste dans les œuvres du cinéaste ? C’est ce que nous voudrions examiner.

 

Maldone (1928)

Dès son premier long métrage, Jean Grémillon dispose plusieurs figures se référant au dispositif cinématographique. La machinerie du cinéma se trouve représentée de plusieurs manières.

Soit le cinéma est désigné comme un instrument de libération ; avant celle du Six ju...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540