Version classiqueVersion mobile

L’archive du réel

 | 
Ralph Sarkonak

Chapitre VI. Un drôle d’arbre : L’Acacia

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« dans le réseau compliqué des branches l’obscurité […] les feuillages s’agitant de nouveau » (Hist., II, 401)
« je continue ma route, moi aussi remâcheur de cadavres, remâcheur de passé que je dispute au rêve. Est-ce tout ce que vous avez à dire ? Non, non bien d’autres choses encore. » (Tr., 54)
« Me rappelant l’endroit : environ dans le premier tiers en haut d’une page de droite. » (BP, I, 576)

En 1989, huit ans après la publication des Géorgiques, l’intarissable Claude Simon a fait paraître L’Acacia, un livre de près de quatre cents pages dans l’édition de Minuit. Si la parution de tout texte de Simon était un événement qui marquait l’année littéraire, la publication de L’Acacia, qui renoue avec la production antérieure de l’écrivain, tout en innovant au niveau de sa texture scripturale, était un événement majeur dans l’histoire du roman. Composé de douze chapitres dont les titres sont constitués par des dates, L’Acacia se présente comme un chassé-croisé perpétuel entre deux histoi...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search