Version classiqueVersion mobile

L’archive du réel

 | 
Ralph Sarkonak

Chapitre V. Comment noyer le poisson, ou le « non-dit » dans Triptyque

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

“[Triptyque] describes a death that cannot be recuperated by a narrative order that would attempt to transcend it dialectically.
Mária Brewer1

Triptyque est parfois considéré comme un progrès par rapport aux Corps conducteurs publié deux ans plus tôt, roman où une des séries diégétiques (celle du voyageur malade) semblait détenir un certain monopole du sens. En revanche, le deuxième des romans « formalistes » de Claude Simon ne semble privilégier aucune des trois séries diégétiques qui constituent la trame du livre : les scènes urbaines du Nord, les scènes campagnardes du centre et les scènes de la Côte d’Azur2. Les trois histoires paraissent toutes dans les trois parties, où chacune des séries est tour à tour mise en image (fixe ou cinématographique) par les deux autres. Par exemple, la scène rurale, tout comme les séquences méditerranéennes, devient un film montré dans un cinéma de la ville du Nord. Triptyque serait alors la plus parfaite illustration du procédé de la mise en abym...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search