Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mémoires de Trajan, mémoires d’Hadrien

 | 
Stéphane Benoist
, 
Alban Gautier
, 
Christine Hoët-van Cauwenberghe
, 
et al.

Conclusion : « Les visages de l’histoire, Monumenta, memoriae et historia(e) »

Stéphane Benoist

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ouverture

Il me revient le plaisir de clore ce volume des actes du colloque « Mémoires de Trajan, mémoires d’Hadrien » – dont la dernière session eut le privilège de se tenir à la Villa Marguerite Yourcenar de Saint-Jans-Cappel le samedi 30 septembre 2017 – en commençant par quelques propos tirés des Essais et mémoires de l’écrivaine qui sut, à nul autre pareil, redonner vie et chair au successeur de Trajan, en lui prêtant ses mots, dans la lignée des sept autobiographies impériales, depuis Auguste jusqu’à Septime Sévère, dont les fragments nous sont parvenus1. Dans l’essai intitulé Sous bénéfice d’inventaire (1962), qui ouvre ce volume de la Pléiade, se place en première position une réflexion rédigée à Mount Desert Island en 1958 et intitulée : « Les visages de l’histoire dans l’“Histoire Auguste” ». J’en extrais les deux premiers paragraphes :

Si, de toutes les Histoires qu’a enregistrées la mémoire humaine, celle de Rome a fait réfléchir le plus de philosophes, rêver le plus de po...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540