Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mémoires de Trajan, mémoires d’Hadrien

 | 
Stéphane Benoist
, 
Alban Gautier
, 
Christine Hoët-van Cauwenberghe
, 
et al.

Trajan : un empereur de caractère(s)

Christophe Hugot

Résumé

Les capitales romaines, dont les vestiges antiques ont laissé de multiples témoignages inscrits, ont constamment été reprises au cours des siècles. Parmi les inscriptions romaines, aucune ne peut se prévaloir d’avoir été autant réinterprétée que celle qui se trouve à la base de la colonne Trajane, dont les lettres sont érigées en modèles de perfection par un grand nombre de typographes depuis le début du xxe siècle. Notre propos sera de comprendre les raisons de cette notoriété sans égale et d’étudier l’histoire des réalisations typographiques contemporaines inspirées par l’inscription de la colonne Trajane. Nous nous interrogerons enfin sur les intentions et les usages qui incitent à continuer d’écrire avec des formes gravées au siècle des Antonins.

Roman capital letters, many of which survive on ancient monuments, have been copied frequently over the centuries. Among Roman inscriptions, none has been as much reinterpreted as the one which was carved on the basis of Trajan’s Column: typographers have been considering its letters as models of perfection since the early twentieth Century. Here we aim to understand the causes of such an unrivalled renown, and to study the history of modern typographical achievements inspired by the Column’s inscription; we also explore the intentions and practices which have persuaded people to go on using letter forms first carved in the time of the Antonine dynasty.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si l’on en croit Pline le Jeune, le nom de Trajan restera par ses actions, non pour avoir été gravé dans la pierre et le marbre (Pan., 54.7). Pourtant, pour beaucoup, l’empereur est aujourd’hui connu grâce à l’inscription qui porte son nom à la base de la colonne Trajane (Fig. 1), qui en a fait un jalon important dans l’histoire de l’écriture occidentale.

Fig. 1. Base de la colonne Trajane (Rome, 113 ap. J.-C.).

Image

Photographie reproduite avec l'aimable autorisation de Carole Raddato (Following Hadrian).

Capitales de l’Empire : revival

La plupart des capitales (majuscules) de notre alphabet proviennent de la période romaine. Si ces lettres ont traversé le temps, pour être encore en usage aujourd’hui, c’est sans doute qu’elles ont le mérite de la simplicité : leur sobriété, leur clarté, en ont fait des exemples à suivre. Dans un essai sur la typographie publié en 1931, Eric Gill souligne l’aspect quasi-définitif des capitales depuis l’époque impériale :

Les lettres, pour nous, c’est l’alphab...

Auteur

Université de Lille, HALMA UMR 8164 (CNRS, Univ. Lille, MC)

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540