Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Mémoires de Trajan, mémoires d’Hadrien

 | 
Stéphane Benoist
, 
Alban Gautier
, 
Christine Hoët-van Cauwenberghe
, 
et al.

Introduction. Mémoires de Trajan, mémoires d’Hadrien, des portraits en miroir

Alban Gautier y Christine Hoët-van Cauwenberghe

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

« Toute méditation sur l’histoire finit par être surtout une méditation sur le temps1. »
Marguerite Yourcenar

L’année 2017 a marqué le dix-neuvième centenaire de la mort de l’empereur Trajan et de l’accession au principat de son parent Hadrien (fig. 1). Il y a un peu plus de dix-neuf siècles, probablement dans la nuit du 8 au 9 août 117, Trajan est mort à Sélinonte, petit port de Cilicie. Hadrien, alors à la tête des troupes en Syrie, a très vite appris la nouvelle et a été acclamé par ses hommes comme le successeur de Trajan. Prenant prétexte de cet anniversaire, le colloque qui s’est tenu du 28 au 30 septembre 2017 à Villeneuve-d’Ascq et à la Villa Marguerite Yourcenar de Saint-Jans-Cappel (Nord) s’est fixé pour but d’étudier les mémoires contrastées et complexes de ces deux empereurs, à travers la réception de leurs images dans les siècles suivants ; ces actes en sont le reflet fidèle.

Fig. 1. Hadrien (à gauche) et Trajan (à droite), Vienne, Kunsthistorisches Museum.

Image

© C. Hoët-van Ca...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540