Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mémoires de Trajan, mémoires d’Hadrien

 | 
Stéphane Benoist
, 
Alban Gautier
, 
Christine Hoët-van Cauwenberghe
, 
et al.

Introduction. Mémoires de Trajan, mémoires d’Hadrien, des portraits en miroir

Alban Gautier et Christine Hoët-van Cauwenberghe

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Toute méditation sur l’histoire finit par être surtout une méditation sur le temps1. »
Marguerite Yourcenar

L’année 2017 a marqué le dix-neuvième centenaire de la mort de l’empereur Trajan et de l’accession au principat de son parent Hadrien (fig. 1). Il y a un peu plus de dix-neuf siècles, probablement dans la nuit du 8 au 9 août 117, Trajan est mort à Sélinonte, petit port de Cilicie. Hadrien, alors à la tête des troupes en Syrie, a très vite appris la nouvelle et a été acclamé par ses hommes comme le successeur de Trajan. Prenant prétexte de cet anniversaire, le colloque qui s’est tenu du 28 au 30 septembre 2017 à Villeneuve-d’Ascq et à la Villa Marguerite Yourcenar de Saint-Jans-Cappel (Nord) s’est fixé pour but d’étudier les mémoires contrastées et complexes de ces deux empereurs, à travers la réception de leurs images dans les siècles suivants ; ces actes en sont le reflet fidèle.

Fig. 1. Hadrien (à gauche) et Trajan (à droite), Vienne, Kunsthistorisches Museum.

Image

© C. Hoët-van Ca...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540