Version classiqueVersion mobile

La représentation du « couple » Virgile-Ovide dans la tradition culturelle de l'Antiquité à nos jours

 | 
Séverine Clément-Tarantino
, 
Florence Klein

Du panier au bas de l’échelle… Repères et regards inattendus

18. La réception du « couple » Virgile-Ovide dans l’art des XVIe, XVIIe et XVIIIsiècles

Claire Mazel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La figure historique de Virgile a disparu de l’art du Moyen Âge, hormis à travers une fiction médiévale drolatique : Virgile, dit-on, tomba amoureux de Julie, fille d’Auguste, qui l’autorisa à la rejoindre dans sa chambre la nuit en le faisant hisser dans un panier, mais, à mi-chemin, elle l’abandonna et il fut livré le lendemain à la moquerie des passants. Cette scène fut représentée sur des chapiteaux du XIVsiècle et gravée à deux reprises par Lucas de Leyde au XVIsiècle [Fig. 6]2.

Fig. 6 : Lucas de Leyde, « Virgile suspendu dans un panier ».

Image

Gravure sur bois, 1512, The Metropolitan Museum of Art.

Cette histoire nous rappelle qu’avant d’être les auteurs de l’Énéide ou des Métamorphoses, Virgile et Ovide sont deux personnages historiques en lien avec le règne d’Auguste. C’est pourquoi penser la réception du couple Virgile-Ovide dans l’art de la période moderne revient à penser non seulement la façon dont furent reçus leurs ouvrages, mais encore dont eux-mêmes furent représentés. ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search