Version classiqueVersion mobile

La représentation du « couple » Virgile-Ovide dans la tradition culturelle de l'Antiquité à nos jours

 | 
Séverine Clément-Tarantino
, 
Florence Klein

Introduction

Séverine Clément-Tarantino et Florence Klein

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans une introduction médiévale aux Tristes d’Ovide, on trouve une anecdote qui, sous l’aspect de la biographie, saisit une manière usuelle d’interpréter la relation littéraire des poètes latins Virgile et Ovide.

… Ouidius igitur de ingenuis parentibus extitit oriundus et in Liuiam Augusto uxorem anhelauit quam in libro Sine titulo sub falso nomine Corinnam uocauit, unde illud : ‘Mouerat ingenium etc. et alibi : ‘Nihil nisi non sapiens possum timidusque uocari, hec duo sunt nomina uera mei’. Inconsultis pronosticis Ouidius ad territos imperatricis talamos per scalam eneam ascendebat. Coactus autem necessario, pre nimio timore, per sua uestigia repedare, quosdam de scala gradus Virgilius abstulerat fraudolenter. Ouidius ergo non ore suo facinus suum sed cruris fractione demonstrauit. Vnde Ouidius de cetero Virgilium habuit odio. Cum igitur in hoc contemporaneos suos commendet, Virgilio detrahit, unde illud : ‘Virgilium tantum uidi’…2
Ovide, donc, naquit de parents libres et il fut le ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search