Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Allemagne entre rayonnement et retenue

 | 
Dominique Herbet
, 
Hélène Miard-Delacroix
, 
Hans Stark

6 - Deux Allemagnes, une politique mémorielle : enjeux et acquis

Günter Grass et le poids du passé. Une exigence pour la réflexion politique sur l’avenir

Anne-Marie Saint-Gille

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il existe un parallélisme entre la vision qu’avait Günter Grass de l’histoire de l’Allemagne au XXsiècle et celle qu’il proposait de l’Europe en construction. Dans les deux cas, l’écrivain engagé s’inscrivait en effet dans une démarche social-démocrate, clairement réformiste, et le progrès souhaité n’était envisagé que sur fond de culpabilité, décelable dans le cas de l’Allemagne avec la rupture de civilisation qu’a signifiée le national-socialisme, plus implicite mais présente aussi dans le cas de l’histoire de l’Europe et de la culture occidentale en général. De surcroît, comme nous nous proposons de le démontrer ici, son engagement sur la scène internationale a tenté, avec plus ou moins de succès, d’exporter ce modèle de la Vergangenheitsbewältigung, cette prise de conscience du passé caractéristique de la culture allemande de la seconde moitié du XXsiècle.

On s’intéressera donc au citoyen Grass qui n’a pas manqué de descendre dans l’arène politique et à ses engagements public...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540