Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

L’Allemagne entre rayonnement et retenue

 | 
Dominique Herbet
, 
Hélène Miard-Delacroix
, 
Hans Stark

2 - La politique étrangère de l’Allemagne : le modèle de la Zivilmacht

Le Reich allemand entre puissance et retenue (1871-1945)

Gilbert Merlio

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Les peuples allemands, habitant ce pays du milieu sans réelles frontières naturelles, au moins à l’est et à l’ouest, n’ont, au cours des siècles, cessé d’envahir – ce qui suscita crainte et désir de revanche chez les peuples occupés – ou d’être envahis – ce qui engendra chez eux un syndrome obsidional. L’histoire allemande fut ainsi une longue suite de conflits entre le centre et la périphérie. Après son unification sous l’égide de la Prusse, l’Allemagne représentait au centre de l’Europe une telle puissance qu’elle ne pouvait qu’être tentée d’établir sa domination sur la périphérie. Inversement, les craintes que cette puissance du centre inspirait pouvaient pousser la périphérie à se liguer contre elle. Depuis lors, la politique étrangère de l’Allemagne unifiée au XIXsiècle oscilla entre le renforcement du centre et la recherche d’alliances à l’est ou à l’ouest. L’affirmation de la puissance (hard power), ou la retenue, volontaire ou contrainte, dans cette affirmation s’accompagn...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540