Version classiqueVersion mobile

Noir. Lumière et théâtralité

 | 
Véronique Perruchon

Éprouver le noir

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Voir le noir

Si les sens se répondent en écho dans la profondeur du noir, c’est que le corps impliqué est sollicité de façon inhabituelle. Éric Soyer dit éprouver beaucoup de plaisir à rechercher les moyens de créer ces perceptions particulières. Car, si confuses soient-elles pour le spectateur, ces perceptions sont tout à la fois extrêmement travaillées et dosées par l’éclairagiste dans une dramaturgie scénique d’ensemble, mais aussi créatrices de contenu ou porteuse de sens, en lien avec la dramaturgie générale. Ce noir peut aussi bien être abstrait que concret, immanent que référent. La capacité à voir n’est pas non plus réductible à la faculté oculaire soumise à la stimulation de la lumière, car les données physiques entrent en jeu. Si l’on ne voit rien dans le noir, si la nuit est noire, ce n’est pas dû à la nuit elle-même qui est en réalité chargée des lumières constellées des étoiles, mais au fait que l’œil humain ne les voit pas. La nuit est noire parce que nous n’avons pas l...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search