Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Travailler au musée

 | 
Odile Join-Lambert

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pendant les Trente Glorieuses, l’arrivée au musée de publics de plus en plus nombreux et diversifiés au Louvre et au British Museum modifie le travail mais très peu l’emploi. Les mondes du travail en charge de l’exécution du service au public des musées sont particulièrement clivés professionnellement sur des critères d’oppositions de missions. L’irruption du public est ancienne au musée, mais sa massification à partir de 1946 pose une question nouvelle de redéfinition des missions et de réorganisation de l’emploi. Pour réfléchir au problème et apporter des solutions, deux groupes socioprofessionnels s’opposent ou s’ignorent, aux extrémités de la chaîne hiérarchique et sociale : gardiens et conservateurs. Ainsi, l’introduction du public dans le travail des agents des musées construit l’organisation du travail de ces deux institutions par l’appropriation qu’en ont les conservateurs et les gardiens.

Accueillir un public nombreux au sein des musées participe des enjeux démocratiques et ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540