Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Travailler au musée

 | 
Odile Join-Lambert

Conclusion

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Pendant les Trente Glorieuses, l’arrivée au musée de publics de plus en plus nombreux et diversifiés au Louvre et au British Museum modifie le travail mais très peu l’emploi. Les mondes du travail en charge de l’exécution du service au public des musées sont particulièrement clivés professionnellement sur des critères d’oppositions de missions. L’irruption du public est ancienne au musée, mais sa massification à partir de 1946 pose une question nouvelle de redéfinition des missions et de réorganisation de l’emploi. Pour réfléchir au problème et apporter des solutions, deux groupes socioprofessionnels s’opposent ou s’ignorent, aux extrémités de la chaîne hiérarchique et sociale : gardiens et conservateurs. Ainsi, l’introduction du public dans le travail des agents des musées construit l’organisation du travail de ces deux institutions par l’appropriation qu’en ont les conservateurs et les gardiens.

Accueillir un public nombreux au sein des musées participe des enjeux démocratiques et ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540