Version classiqueVersion mobile

Travailler au musée

 | 
Odile Join-Lambert

Troisième partie. Au nom du public. Le travail au Louvre et au British Museum (1946-1981)

Chapitre 2. Les conservateurs : conserver ou transmettre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le nouveau discours des politiques culturelles sur les publics conduit-il à transformer les figures du public qu’ont les conservateurs ? Le rôle d’animation et de diffusion auprès d’un public plus large est-il endossé à parts égales par les conservateurs et les conservatrices ? Quelles sont les différences entre les deux pays ? Le problème de spécialisation introduction de diffusion de ce métier est ancien, conduit-il à redéfinir leur activité de travail, leur avancement et leur formation au Louvre et au British Museum ?

Les conservateurs, qui ont pendant longtemps les gardiens sous leurs ordres dans les musées de petite taille, dominent le paysage et ont même, en France du moins, le monopole de la réflexion sur les publics. Ils font le travail scientifique et de mise en valeur des collections, même si la fonction regroupe une grande variété de situations en fonction de la taille des musées. En effet, le recrutement de spécialistes scientifiques hautement qualifiés dans un musée nati...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search