Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cathédrales en guerre XVIe-XXIe siècle

 | 
Xavier Boniface
, 
Louise Dessaivre

Représentations

Deux expériences contrastées de cathédrales anglicanes face au Blitz de l’automne 1940 : Coventry et Saint-Paul de Londres

Antoine Capet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Tous les ouvrages illustrés parus depuis l’époque des événements jusqu’à aujourd’hui concernant les bombardements allemands de l’automne 1940 sur le Royaume-Uni contiennent deux passages obligés : les photographies des cathédrales anglicanes Saint-Michel de Coventry1 et Saint-Paul de Londres2. Mais ils ne présentent pas d’images de leur destruction, ni même des dommages qui leur sont infligés. Le contraste entre les deux édifices est en effet total – et exploité ensuite à dessein –, malgré l’analogie apparente de la brutalité des bombardements qu’elles ont subis à six semaines d’intervalle. En fait, ce sont trois images qui ont fait le tour du monde à l’époque, avec des interprétations diverses que nous allons examiner dans un premier temps, car, aux deux photographies qui expriment parfaitement le sort radicalement opposé qui leur a été réservé, il convient d’en ajouter une troisième, prise pendant l’incendie du quartier3, démontrant sans conteste que Saint-Paul n’a pas échappé à l...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540