Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cathédrales en guerre XVIe-XXIe siècle

 | 
Xavier Boniface
, 
Louise Dessaivre

Représentations

La cathédrale et le temple. La cathédrale Saint-Jean de Bois-le-Duc comme enjeu symbolique dans un conflit confessionnel (1629)

Andreas Nijenhuis-Bescher

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Avec sa fière allure gothique, la cathédrale Saint-Jean domine la ville de Bois-le-Duc, dans le Brabant. L’ancienne collégiale est érigée en cathédrale à l’occasion de la réforme ecclésiastique du cercle bourguignon de 1559, en vertu de la bulle Super Universas, au début du règne de Philippe II d’Espagne (1527-1598) comme seigneur des Pays-Bas. Cette période est alors marquée par l’iconoclasme protestant de 1566, rapidement suivi par le début de la Révolte (1568-1648), débouchant sur la scission des Pays-Bas en deux États, finalisée au terme de la plus longue guerre de l’époque moderne.

Au cours de ce conflit civil et confessionnel de près d’un siècle, la religion fait office de marqueur territorial. Aux Provinces-Unies, l’exclusif de l’Église publique réformée modifie le paysage en extirpant tout signe extérieur des cultes tolérés ; aux Pays-Bas espagnols, l’Église catholique règne officiellement sans partage. En cas de conquête par l’une ou l’autre des forces en présence, les consé...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540