Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cathédrales en guerre XVIe-XXIe siècle

 | 
Xavier Boniface
, 
Louise Dessaivre

Mobilisation

La cathédrale d’Oviedo pendant la guerre d’Espagne

Stéphane Michonneau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Même si, comparé aux autres conflits sanglants du xxe siècle en Europe, le taux de destruction de la guerre civile espagnole n’est pas élevé – environ 2 % du bâti –, il est très concentré sur les lignes de front. Ce chiffre ne rend donc pas compte de l’intensité des destructions dans certaines zones de combat, notamment celui du nord de la péninsule ibérique qui, à l’été 1937, vit l’effondrement du front de résistance républicain.

La guerre d’Espagne est restée célèbre pour avoir été le théâtre de terribles bombardements aériens dont Guernica demeure le symbole. Cependant, la guerre d’artillerie domine largement : dans ce cadre, les édifices élevés, comme les clochers, sont donc des enjeux particulièrement importants pour le repérage des lignes adverses, la surveillance de l’ennemi ou le pointage des tirs. Leur vulnérabilité aux destructions est proportionnelle à leur importance tactique. Les édifices religieux se trouvent par conséquent au cœur de la bataille : couvents, églises par...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540