Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cathédrales en guerre XVIe-XXIe siècle

 | 
Xavier Boniface
, 
Louise Dessaivre

Mobilisation

Les Prussiens dans la cathédrale d’Orléans (1870)

Jérôme Grévy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« En repassant à Orléans, je voulus visiter la cathédrale. Hélas ! J’en sortis le cœur navré. Elle avait servi de bivouac : les piliers étaient noircis par la fumée des feux qu’on avait allumés à leur pied, et les soldats prussiens avaient inscrit, au couteau, leurs noms sur les murailles1. »

Ainsi s’achève le récit d’un dénommé Wagner, originaire de Nancy, parti à la recherche de la tombe de son fils quelques semaines après la conclusion du traité de Francfort, qui, mettant fin à la guerre dite franco-prussienne, consacrait la défaite de la France et la perte de l’Alsace et de la Moselle. Ledit Wagner fit ce récit lors d’une conférence des vincentiens de Nancy, le 4 mai 1871, puis l’édita en brochure en 1878 à l’occasion du Congrès des Œuvres à Chartres, au cours duquel Mgr Pie prononça le panégyrique des zouaves pontificaux morts à Loigny le 2 décembre 1870. Paraissant confirmer ce propos, un article de la savante Revue des Deux Mondes indiquait « l’état misérable » dans lequel ava...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540