Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cathédrales en guerre XVIe-XXIe siècle

 | 
Xavier Boniface
, 
Louise Dessaivre

Destructions

La restauration de la cathédrale de Reims au regard de l’histoire : l’exemple du chantier de l’étage de la grande rose

Jonathan Truillet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« L’œuvre ne périt pas, que mutile un gredin
Demande à Phidias et demande à Rodin
Si devant ses morceaux, on ne dit plus : “C’est Elle !”
La forteresse meurt si on la démantèle
Mais le temps, brisé, vit plus noble ; et soudain
Les yeux, se souvenant du toit avec dédain,
Préfèrent voir le ciel dans la pierre en dentelle.

Rendons grâce – attendu qu’il nous manquait encor
D’avoir ce qu’ont les Grecs sur la colline d’or :
Le symbole du beau consacré par l’insulte ! –

Rendons grâce aux pointeurs du stupide canon
Puisque de leur adresse allemande il résulte
Une honte pour eux, pour nous un Parthénon ! »

Edmond Rostand

Cette citation montre bien que notre approche de la cathédrale de Reims et de ses nécessaires travaux de restauration ne peut être identique à celle d’un autre monument comparable. Elle pose bien les termes d’un débat qui se poursuit sans interruption depuis 1918, même si le souhait utopique de faire de cette cathédrale un Parthénon a très vite été écarté.

Comment intervenir sur la cathédr...

Auteur

Conservateur régional des monuments historiques, DRAC Grand Est

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540