Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Résistance, dissidence et opposition en RDA 1949-1990

 | 
Hélène Camarade
, 
Sibylle Goepper

CHAP. 6/ APPROCHES COMPARATIVES ET TRANSFERTS NOTIONNELS

Résistance, opposition et « Resistenz » sous le Troisième Reich et en RDA. Réflexions sur les concepts dans une approche comparative

Gilbert Merlio

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Mes réflexions sont parties de mon étonnement devant le nombre de titres d’ouvrages, d’articles, de colloques portant sur les différentes formes de résistance – ce mot pris dans son extension la plus grande – dans les deux dictatures allemandes du XXe siècle, et mêlant des notions telles que résistance, opposition, refus, dissidence, etc. Le plus fréquemment, ils conjuguent les deux termes de « résistance » et d’« opposition » sans donner à l’un et l’autre une définition précise. Or, ou bien ces deux mots signifient à peu près la même chose, et alors pourquoi deux termes, ou bien ils désignent deux types d’attitude ou de résistance différents qu’il serait dès lors bon de préciser. Pourquoi se fait-il, par exemple, que l’on aurait plutôt tendance à parler des « résistances à Hitler », mais des « oppositions en RDA » ?

J’appliquerai ces tentatives de définition aux deux dictatures qui se sont succédées sur le sol allemand et qui ont fait et font toujours en Allemagne l’objet d’un trava...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540