Version classiqueVersion mobile

Où est passée la justice sociale ?

 | 
Ivan Sainsaulieu
, 
Emmanuelle Barozet
, 
Régis Cortesero
, 
et al.

32 – La mosaïque contestataire

L’économie de la résistance : un engagement holiste contre l’occupation en Palestine ?

Stéphanie Latte Abdallah

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Depuis la fin de la seconde Intifada (2000-2006), face à l’échec de l’objectif de libération nationale par les négociations ou par les armes, face également au morcellement territorial induit par les transformations des dispositifs de contrôle de l’occupation israélienne (Latte Abdallah, Parizot, 2011), on assiste en Palestine à une relocalisation des formes de résistance. Elles ont commencé en Cisjordanie avec les mobilisations villageoises dites de la résistance populaire, qui ont fait émerger une multiplicité de « sites de contestation » locaux (Isin, 2012) visant à défendre des droits aux ressources, à cultiver la terre, à la mobilité, etc. Elles se sont poursuivies depuis quelques années par des engagements citoyens dans une économie locale alternative, autour de la notion d’économie de la résistance : Iqtisad al-sumud, ou iqtisad al-muqawam, qui a un sens plus actif, plus volontariste que sumud1.

Ces engagements se construisent tout autant sur des pratiques innovant...

Auteur

CNRS/CERI-SciencesPo, core-researcher WAFAW

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search