Version classiqueVersion mobile

Résistance, dissidence et opposition en RDA 1949-1990

 | 
Hélène Camarade
, 
Sibylle Goepper

CHAP. 2/ DISSIDENCE ET SOCIALISME RÉFORMISTE (1956-1990)

Rudolf Bahro 1977-1980 : dissident en RDA, opposant en RFA ?

Anne-Marie Pailhès

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Rudolf Bahro, prisonnier en RDA de 1977 à 1979, a dû choisir de rejoindre en octobre 1979 la « sphère publique de substitution » (Ersatzöffentlichkeit) que constituait la RFA pour tous les Allemands de l’Est à même de recevoir les radios et télévisions ouest-allemandes. Son parcours peut être étudié parallèlement à celui de Robert Havemann, l’autre figure tutélaire de la dissidence en RDA, resté quant à lui en RDA jusqu’à sa mort. Les deux noms sont souvent cités de concert, et associés à deux stratégies différentes, deux choix de parcours : Havemann, né en 1910, assigné à résidence, illustre un parcours d’émigration intérieure, de résistance interne qui prend la dimension du martyre, il décide de rester coûte que coûte en RDA, alors que Bahro, né en 1935, se pense contraint de choisir le départ pour l’Ouest, conséquence inéluctable de l’affrontement idéologique direct avec les autorités de RDA induit par son ouvrage L’Alternative1.

Le cas Bahro revêt une dimension supplémentaire en ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search