Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Résistance, dissidence et opposition en RDA 1949-1990

 | 
Hélène Camarade
, 
Sibylle Goepper

CHAP. 1/ RÉSISTANCE, CONTESTATION, CONTRE-PROPAGANDE (1945-1961)

Le Cercle d’Eisenberg (1953-1958)1

Thomas Ammer
Traduction de Lidwine Portes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Thomas Ammer, né à Eisenberg en Thuringe en 1937, est l’un des co-fondateurs du Cercle d’Eisenberg (Eisenberger Kreis), un groupe composé de 16 à 18 jeunes qui ont perpétré des actions de protestation et de contre-propagande contre le régime de 1953 à 1958. Ces jeunes revendiquaient l’organisation d’élections libres, le retrait des troupes soviétiques hors de la RDA, la libération des prisonniers politiques et l’existence de véritables partis politiques d’opposition. Condamné en 1958 à 15 ans de réclusion, Thomas Ammer est racheté par la République fédérale d’Allemagne au titre de prisonnier politique en 1964. Après des études à l’Ouest, il devient historien et consacre principalement ses recherches à la RDA, notamment à l’Institut panallemand de Bonn (Gesamtdeutsches Institut), puis au Centre fédéral de l’éducation politique et civique (Bundeszentrale für politische Bildung). De 1992 à 1998, il a travaillé au secrétariat des Commissions d’enquête du Bundestag sur le travail de mémo...

Auteur

Lidwine Portes (Traducteur)

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540