Version classiqueVersion mobile

Chanoines et chanoinesses des anciens Pays-Bas

 | 
Jean Heuclin
, 
Christophe Leduc

Première partie. La quête d’un statut

Introduction de la première partie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis les origines du christianisme, des laïcs, hommes et femmes ont cherché à vivre une vie consacrée sous diverses formes au sein de structures ecclésiales. Le recul puis la disparition de la notion de professio religiosis affirmée dans le Code Théodosien ont conduit à la recherche d’une définition statutaire d’un mode de vie religieux qui n’était plus fondé sur l’hérédité mais la libre adhésion ou mieux une conversio morum. L’image de l’évêque, homme de Dieu et fonctionnaire du roi s’est ainsi peu à peu dégagée de même que celle du prêtre, influencée par le modèle monastique et doté1 d’un revenu diocésain fixé.

La situation est beaucoup plus complexe pour des femmes pieuses ou des hommes marqués par les aléas de la vie : veuvage, orphelinat, maladie, revers de fortune. Certains sont influencés par le modèle originel de communauté primitive des apôtres à Jérusalem, d’autres par une vision idéalisée de la solitude dans un désert proche et relatif, enfin d’autres encore souhaitent s...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search