Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La fabrique de la finance

 | 
Isabelle Chambost
, 
Marc Lenglet
, 
Yamina Tadjeddine

Partie 4. Processus de financiarisation

Chapitre 16. Les ressorts de la domination financière. Le cas des LBO

Isabelle Chambost

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La création du néologisme « financiarisation » symbolise la manière dont le capitalisme actuel dit « financier » fait système, subordonnant les différents pans de la société en imposant ses référents normatifs et ses rapports de force, captant l’essentiel de la valeur créée et instituant les mécanismes de rentes financières (Dumesnil et Levy, 2011). Dans un souci d’appréhension concrète de ce processus, Dore (2002, p. 116) le définit comme

la domination accrue de l’industrie de la finance sur l’activité économique, des contrôleurs financiers sur le management des entreprises, des actifs financiers parmi l’ensemble des actifs […], de la Bourse comme marché de contrôle pour définir les stratégies de fusions-acquisitions et des fluctuations de la Bourse comme déterminant des cycles économiques.

Intéressante par le continuum qu’elle introduit entre la régulation de l’économie par les marchés financiers et les conséquences afférentes sur le fonctionnement des entreprises, cette définition ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540