Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

La fabrique de la finance

 | 
Isabelle Chambost
, 
Marc Lenglet
, 
Yamina Tadjeddine

Partie 3. Analyse des modes et des pratiques de régulation

Chapitre 11. Déontologie financière et régulation des pratiques : un paradoxe redoublé

Marc Lenglet

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

[201] […] Darum besteht eine Neigung, zu sagen : jedes Handeln nach der Regel sei ein Deuten. « Deuten » aber sollte man nur nennen : einen Ausdruck der Regel durch einen anderen ersetzen | C’est donc qu’il y a un penchant à dire : Toute action qui procède selon la règle est une interprétation. Mais nous ne devrions appeler « interprétation » que la substitution d’une expression de la règle à une autre (Wittgenstein, [1953], 2001, p. 87 = tr. fr., 2004, p. 127)

Il y a une aporie de la déontologie financière, qui tout à la fois se trouve définie dans des textes normatifs et des recueils réglementaires, et accomplit ce qu’elle énonce dans une inamissible indétermination. Pour le dire autrement, la déontologie financière redouble le paradoxe de la règle tel qu’il fut classiquement établi par Wittgenstein : en tant que telle, la règle est en effet dans l’incapacité de produire quoi que ce soit tant qu’elle échappe à sa mise en pratique ; c’est-à-dire tant qu’elle n’est pas déployée, dépl...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540