Version classiqueVersion mobile

La fabrique de la finance

 | 
Isabelle Chambost
, 
Marc Lenglet
, 
Yamina Tadjeddine

Table des matières

Isabelle Chambost, Marc Lenglet et Yamina Tadjeddine

Avant-propos. Pour une approche interdisciplinaire de la finance

La remise en cause du paradigme classique de la finance
L’analyse des dispositifs bancaires et financiers
L’analyse des modes et processus de régulation
Le processus de financiarisation
Olivier Godechot

Introduction. Ce que la finance fabrique

Approcher la financiarisation
Une politique dépolitisante : l’institution des marchés
Un nouveau régime de connaissance
La systématisation de l’âpreté au gain
Conclusion : l’avance de la finance

Partie 1. Remise en cause du paradigme classique dominant

David Martin

Chapitre 1. Domestication sociologique d’un produit financier. Le cas des dérivés

Reconquête sociologique de la finance par ses produits
La domestication sociétale
Produits dérivés et culture moderne du risque
Produits dérivés et virtualisation de l’économie
Produits dérivés, mondialisation et financiarisation
La domestication ethnographique
Des scripts et des hommes
Les mondes animés du produit
Conclusion : la sociologie dans le miroir du produit financier
Pierre de Larminat

Chapitre 2. Comment maîtriser le risque porté par les produits financiers ?

Les risques financiers, risques sociaux
La maîtrise du risque dans un cadre stochastique
Encastrement social des pratiques de réduction du risque
Yamina Tadjeddine

Chapitre 3. Le service financier, un bien singulièrement social

La relation client institutionnel/société de gestion
La qualité d’un service financier
Des dispositifs non marchands nécessaire à l’échange et légitimer le service financier
Les dispositifs personnels
Les dispositifs impersonnels, substantiels ou formels
Le contrat-cadre
Horacio Ortiz

Chapitre 4. Imaginaires politiques et moraux des pratiques financières

Imaginaires politiques et moraux des méthodologies financières
Légitimités et sens de la pratique financière professionnelle
Conclusion : le quotidien de la pratique dans un espace global

Partie 2. Analyse des dispositifs bancaires et financiers

Valérie Revest

Chapitre 5. Les marchés boursiers juniors et les PME : une relation idyllique ? Le cas de l’Alternative Investment Market

Le modèle de l’Alternative Investment Market (AIM)
Quelques indicateurs (relatifs) du succès de l’AIM
Un premier bilan de l’impact de l’AIM sur les entreprises cotées
Rôle(s) des marchés boursiers dédiés aux PME
Une réflexion sur l’évolution des marchés boursiers juniors
Benjamin Taupin

Chapitre 6. Travail institutionnel de justification dans la notation de crédit : la réaffirmation du pouvoir des agences

La paradoxale réaffirmation du pouvoir des agences de notation lors des crises
Trois types de travail de maintien institutionnel
Le travail de qualification selon le format d’épreuves
La figure circulaire du travail de maintien
La circularité comme fuite hors des contraintes de la justification
Isabelle Chambost

Chapitre 7. Le rôle des analystes financiers dans la construction sociale de la valeur financière

Les analystes financiers institués garants de l’efficience informationnelle des marchés
Une professionnalisation s’inscrivant dans la constitution de l’espace monétaire européen
Une expertise fondée sur les théories financières orthodoxes
Une construction de la valeur, institutionnellement encadrée
Les analystes gardiens de la valorisation financière
Des gardiens sous surveillance
Marnix Dressen

Chapitre 8. Force de travail et formation professionnelle dans les banques

Introduction : un système atypique
Une histoire particulière
Jusqu’en 1918, la phase de pré-composition
1919-1984, la phase de composition : l’État s’en mêle
1984-1992 : la phase de décomposition
À partir de 1993, la recomposition
De la formation sur le tas aux business schools
L’alternance devient une clé de voûte du système
Banque d’investissement et formation
La rationalisation dans l’affection des budgets de formation
Conclusion : la recomposition
Pascale Moulévrier

Chapitre 9. Banques coopératives : une place sociale dans la finance ?

Les banques coopératives dans le marché bancaire
Un même statut pour deux modèles
Le partage historique des clientèles
Faire de nécessité vertu
Des banquiers « coopératifs » ?
Les banques coopératives dans le marché de l’emploi bancaire
Des petites carrières dans de petites banques

Partie 3. Analyse des modes et des pratiques de régulation

Élise Penalva-Icher

Chapitre 10. Structures et dispositifs de la finance responsable

Quelles pratiques pour l’ISR ?
Interdépendances des acteurs hétérogènes de l’ISR : faire exister et fonctionner le marché
La convention de l’ISR « vers la financiarisation de la responsabilité » : la construction sociale d’une qualité
Marc Lenglet

Chapitre 11. Déontologie financière et régulation des pratiques : un paradoxe redoublé

Le paradoxe de la règle
Dire la conformité des pratiques bancaires et financières
Qualifier l’implicite
Jacques-Olivier Charron

Chapitre 12. La régulation financière : questions de point de vue

Le bas de laine, horizon indépassable ?
Trop puissants pour perdre
Remettre l’objet dans le tableau

Partie 4. Processus de financiarisation

Yamina Tadjeddine

Chapitre 13. Les territoires de la finance, le cas parisien

La concentration ancestrale de la finance au cœur de la cité
Financiarisation et envahissement de l’espace parisien
La localisation des non-humains
Géry Deffontaines

Chapitre 14. Les partenariats public-privé (PPP) : des justifications scientifiques et vulgaires entre besoin de financement et gouvernance microéconomique

Propriétés et fonctionnement d’un PPP : foncièrement, du financement sur projet d’actifs publics
L’idéal-type du PPP…
…organise un optimum d’efficacité théorisé par la micro-économie
Une opération de financement sur projet
Le besoin de financement, versant politiquement vendeur du recours aux PPP
Entre enthousiasme et résignation, les PPP pour répondre aux besoins
Pour les économistes, le financement par les PPP optimise la gestion budgétaire
Des arguments similaires à ceux en faveur du financement des firmes par les marchés
Les justifications micro-économiques du recours à la finance : l’argument du contrôle
Le rôle des financiers comme agents du donneur d’ordres publics, des « due diligence » à la surveillance
Un corpus argumentatif proche de celui de la corporate governance
Conclusion : de l’exigence de recourir à la finance, aux exigences de la finance
Jeanne Lazarus

Chapitre 15. Le tissage de notre vie quotidienne et de la finance

La monétarisation
La financiarisation de la vie quotidienne
L’exclusion bancaire
Le partage du risque
Isabelle Chambost

Chapitre 16. Les ressorts de la domination financière. Le cas des LBO

De la sphère de la régulation à la sphère productive : les caractéristiques de cette domination
La construction d’une légitimité économique reposant sur une catégorisation du risque
Le travail sous influence
Au cœur de la construction des dispositifs financiers : le champ de l’industrie financière du private equity
Les rapports de force entre les « instaurateurs », gestionnaires de fonds, investisseurs et prêteurs
Une recherche de légitimité des gestions qualifiées « d’alternatives »
Le gestionnaire de fonds au centre des relations de pouvoir
Un accord gestionnaires de fonds – investisseurs reposant sur les taux de rentabilité attendus
Un accord gestionnaire de fonds – prêteurs reposant sur la sécurisation des risques de non remboursement des emprunts
Des dispositifs financiers œuvrant à la liquidité financière du processus productif
Une gestion centrée sur les indicateurs financiers
Le fondement du pouvoir du gestionnaire de fonds sur les dirigeants
Une abstraction totale des formes productives de l’entreprise et une focalisation sur sa revente
Sabine Montagne

Chapitre 17. Penser la finance comme rapport social : la gestion d’actifs, nouvelle arène du conflit capital-travail

Une mise à distance structurelle
Le projet politique : faire de la protection sociale grâce à l’accumulation financière
L’épreuve de la vague d’OPA des années 1980
Un pouvoir patronal très présent
Michel Aglietta

Postface

L’économie est un réseau de réseaux de dettes, coordonné par la monnaie
Cycle financier et valeur actionnariale : le lien macro micro dans le capitalisme financier
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search