Version classiqueVersion mobile

Hypocrisies de Joë Bousquet

 | 
François Berquin

Remerciements

Texte intégral

Qu’il me soit permis ici de remercier infiniment Philippe BONNEFIS.
Sans ses encouragements, sans la confiance qu’il me garda, les pages qui suivent n’auraient jamais vu le jour.

© Presses universitaires du Septentrion, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search