Version classiqueVersion mobile

Michel Leiris. L’écriture du deuil

 | 
Nathalie Barberger

Bibliographie

Texte intégral

I. Œuvres de Michel Leiris

Il ne s’agit pas d’une bibliographie exhaustive : seules sont citées les œuvres parues en livres ou en plaquettes. Pour l’ensemble des écrits, on consultera Louis Yvert, Bibliographie des écrits de Michel Leiris 1924-1996, Paris, Jean-Michel Place, 1996.

– Simulacre (lithographies d’André Masson), Paris, Galerie Simon, 1925. Repris dans Mots sans mémoire.

– Le Point cardinal, Paris, Le Sagittaire, 1927. Repris dans Mots sans mémoire.

– L’Afrique fantôme, Paris, Gallimard, 1934. Nouvelle édition en 1951, réimprimée en 1981. Repris dans Miroir de l’Afrique, Paris, Gallimard, Quarto, 1996.

– La Néréide de la Mer Rouge, Paris, Mesures, 1936. Repris dans Haut Mal.

– Tauromachies (dessins d’André Masson), Paris, Guy Lévis Mano, 1937.

– Miroir de la Tauromachie (dessins d’André Masson), Paris, Guy Lévis Mano, 1938. Rééd. précédée de Tauromachies, Montpellier, Fata Morgana, 1981.

– Le Sacré dans la vie quotidienne, in La Nouvelle Revue française, juillet 1938. Repris dans Le Collège de sociologie (1937-1939), textes présentés par Denis Hollier, Paris, Gallimard, 1979.

– L’Âge d’homme, Paris, Gallimard, 1939. Rééd. précédée de De la littérature considérée comme tauromachie [1946], Paris, Gallimard, 1979.

– Glossaire : j’y serre mes gloses, Paris, Galerie Simon, 1939. Repris dans Mots sans mémoire.

– Haut Mal, Paris, Gallimard, 1943. Repris dans Haut Mal suivi de Autres lancers, Paris, Gallimard, « Poésie », 1969.

– Nuits sans nuit, Paris, Fontaine, 1945. Rééd. suivie de Quelques jours sans jour, Paris, Gallimard, 1961.

– Aurora [1946], Paris, Gallimard, « L’Imaginaire », 1990.

– La Règle du jeu, I Biffures, Paris, Gallimard, 1948. Rééd. « L’imaginaire », 1991.

– La Langue secrète des Dogon de Sanga, Paris, Institut d’ethnologie, 1948. Rééd. Paris, Jean- Michel Place, 1992.

– Race et civilisation, Paris, Unesco, 1951. Repris dans Cinq études d’ethnologie.

– La Règle du jeu, II Fourbis, Paris, Gallimard, 1955. Rééd. « L’imaginaire », 1992.

– Contacts de civilisation en Martinique et en Guadeloupe, Paris, Unesco, Gallimard, 1955.

– Bagatelles végétales, Paris, Aubier, 1956. Repris dans Mots sans mémoire.

– Balzacs en bas de casse et picassos sans majuscule, Paris, Galerie Louise Leiris, 1957.

– La Possession et ses aspects théâtraux chez les Éthiopiens de Gondar, Paris, Plon, 1958. Rééd. augmentée d’une préface et précédée de La Croyance aux génies zâr en Ethiopie du Nord, Montpellier, Fata Morgana, 1989. Repris dans Miroir de l’Afrique.

– Nuits sans nuit et quelques jours sans jour, Paris, Gallimard, 1961.

– Vivantes cendres, innommées (eaux-fortes d’Alberto Giacometti), Paris, Jean Hugues, 1961. Repris dans Haut Mal suivi de Autres lancers.

– Marrons sculptés pour MircÓ (lithographies de MirÓ), Genève, Engelberts, 1961. Repris dans Mots sans mémoire.

– Grande Fuite de neige, Paris, Mercure de France, 1964. Rééd. Montpellier, Fata Morgana, 1982.

– Brisées, Paris, Mercure de France, 1966. Rééd. Paris, Gallimard, « Folio-Essais », 1992.

– La Règle du jeu, III, Fibrilles, Paris, Gallimard, 1966. Rééd. « L’imaginaire », 1992.

– Afrique noire. La création plastique (en collaboration avec Jacqueline Delange), Paris, Gallimard, « L’Univers des formes », 1967. Repris dans Miroir de l’Afrique.

– Cinq études d’ethnologie, Paris, Gonthier-Denoël, 1969. Rééd. Paris, Gallimard, « Tel », 1988.

– Mots sans mémoire, Paris, Gallimard, « Poésie », 1969.

– Haut Mal suivi de Autres lancers, Paris, Gallimard, « Poésie », 1969.

– Fissures (eaux-fortes de Joan MirÓ), Paris, Maeght, 1969. Rééd. Paris, Fourbis, 1990.

– André Masson, massacres et autres dessins, Paris, Hermann, 1971.

– Francis Bacon ou la vérité criante, Montpellier, Fata Morgana, 1974. Repris dans Au verso des images.

– La Règle du jeu, IV, Frêle Bruit, Paris, Gallimard, 1976. Rééd. « L’imaginaire », 1992.

– Au verso des images, Montpellier, Fata Morgana, 1980.

– Le Ruban au cou d’Olympia, Paris, Gallimard, 1981.

– Francis Bacon, face et profil, Paris, Albin Michel, 1983. Rééd. augmentée, 1987.

– Langage Tangage ou ce que les mots me disent, Paris, Gallimard, 1985.

– Roussel l’Ingénu, Montpellier, Fata Morgana, 1987.

– Ondes, Cognac, Le Temps qu’il fait, 1987.

– À Cor et à cri, Paris, Gallimard, 1988.

– À propos de Georges Bataille, Paris, Fourbis, 1988.

– Images de marque, Cognac, Le Temps qu’il fait, 1989.

– Bacon le hors la loi, Paris, Fourbis, 1989.

– La Course de taureaux, éd. établie par Francis Marmande, Paris, Fourbis, 1991.

– Pierres pour Alberto Giacometti, Paris, L’Echoppe, 1991.

– Operratiques, éd. établie par Jean Jamin, Paris, P.O.L., 1992.

– Un Génie sans piédestal et autres écrits sur Picasso, Paris, Fourbis, 1992.

– L’Évasion souterraine et autres textes surréalistes, éd. établie par Catherine Maubon, Montpellier, Fata Morgana, 1992.

– Journal, éd. établie par Jean Jamin, Paris, Gallimard, 1992.

– Zébrage, Paris, Gallimard, « Folio-Essais », 1992.

– Journal de Chine, éd. établie par Jean Jamin, Paris, Gallimard, 1994.

– L’Homme sans honneur. Notes pour le sacré dans la vie quotidienne, Paris, Jean-Michel Place, 1994.

– Miroir de l’Afrique, éd. établie par Jean Jamin, avec la collaboration de Jacques Mercier, Paris, Gallimard, Quarto, 1996.

– Wilfredo Lam, éd. établie par Jean Jamin, Bruxelles, Didier Devillez éditeur, 1997.

Choix d’entretiens

Chapsal Madeleine, « Entretien avec Michel Leiris », L’Express, 4 mai 1961.

Repris dans Envoyez la petite musique, Paris, Le Livre de poche, 1987.

– « Leiris ou l’aventure de la poésie », La Quinzaine littéraire, 15-31 oct. 1966.

de Rambures Jean-Louis, « Comment j’ai écrit ces quatre livres », Le Monde, 30 janv. 1976. Repris dans Comment travaillent les écrivains, Paris, Flammarion, 1978.

Corpet Olivier, « Documents, Minotaure et Cie » (entretien réalisé en nov. 1987), Le Magazine littéraire, sept. 1992.

Leiris Michel et Schuster Jean, Entre augures, (entretien réalisé en 1988), Paris, Terrain vague. 1990.

Jamin Jean et Price Sally, « Entretien », Gradhiva, été 1988, in C’est-à-dire, Jean- Michel Place, Paris, 1992.

II.– Ouvrages et articles consacrés à Michel Leiris, ou livres comportant un chapitre sur Michel Leiris

Il s’agit, là encore, d’une bibliographie non exhaustive.

Armel Aliette, Michel Leiris, Paris, Fayard, 1997.

Bailly Jean-Christophe, « Un fleuve sans roman », Les Temps modernes, n° 505, fév. 1991.

Beaujour Michel, Miroirs d’encre ; rhétoriques de l’autoportrait, Paris, Seuil, 1980.

Bellemin-Noël Jean, Biographies du désir : Stendhal, Breton, Leiris, Paris, PUF, 1988.

Bellemin-Noël Jean, « Acharnement herméneutique sur un fragment de Fibrilles », Littérature, n° 79, oct. 1990.

Blanchot Maurice, Faux-pas, Paris, Gallimard, 1943.

Blanchot Maurice, La Part du feu, Paris, Gallimard, 1939.

Blanchot Maurice, L’Amitié, Paris, Gallimard, 1971.

Borel Jacques, Propos sur l’autobiographie, Paris, José Corti, 1993.

Butor Michel, « Une autobiographie dialectique », in Répertoire I, Paris, Minuit, 1960.

Butor Michel, Essais sur les modernes, Paris, Gallimard, 1964.

Carrouges Michel, Les Machines célibataires, Paris, Arcanes, 1954.

Deguy Michel, « À cœur et à chant », Les Temps modernes, n° 505, fév. 1991.

Finkielkraut Alain, « L’autobiographie et ses jeux », Communication, n° 19, 1972.

Genette Gérard, Mimologiques, Paris, Seuil, 1976.

Hollier Denis, Les Dépossédés, Paris, Minuit, 1993.

Jamin Jean, « Quand le sacré devient gauche », L’Ire des Vents, n° 3-4, 1981.

Juliet Charles, Pour Michel Leiris, Paris, Fourbis, 1988.

Kaufman Vincent, « Payer de sa personne », Littérature, n° 79, oct. 1990.

Hewitt Leah D., « L’histoire et La Règle du jeu », Revue de l’Université de Bruxelles, 1990, 1-2.

Lejeune Philippe, Lire Leiris, Autobiographie et langage, Paris, Klincksieck, 1975.

Lejeune Philippe, Le Pacte autobiographique, Paris, Seuil, 1975.

Lejeune Philippe, Moi aussi, Paris, Seuil, 1986.

Lévinas Emmanuel, « La transcendance des mots », L’Ire des Vents, n° 3-4, 1981.

Marin Louis, La Voix excommuniée, Paris, Galilée, 1981.

Marmande Francis, « La Lettre à Louise », Littérature, n° 79, oct. 1990.

Mathieu Jean-Claude, « Inscriptions et écriture », Littérature, Paris, oct. 1990.

Maubon Catherine, Michel Leiris au travail, Ospadelatto, Pacini, 1987

Maubon Catherine, Michel Leiris en marge de l’autobiographie, Paris, José Corti, 1993.

Maubon Catherine, L’Âge d’homme de Michel Leiris, Paris, Foliothèque, 1997. Nadeau Maurice, Michel Leiris et la quadrature du cercle, Paris, Julliard, 1963.

Pontalis Jean-Baptiste, Après Freud, Paris, Gallimard, 1968.

Poitry Guy, « La part réservée », Critique, n° 547, déc. 1992.

Poitry Guy, Michel Leiris, Dualisme et totalité, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 1995.

Sermet Joëlle (de), Michel Leiris, poète surréaliste, Paris, PUF, 1997.

Simon René-Henri, Orphée médusé. Autobiographie de Michel Leiris, Paris, L’Âge d’homme, 1984.

Vercier Bernard, « Le mythe du premier souvenir et sa place dans le récit : Pierre Loti, Michel Leiris », Revue d’histoire littéraire de la France, n° 6, 1975.

Numéros spéciaux de revue

Michel Leiris, Sud, n° 28-29, 1979.

Autour de Michel Leiris, L’Ire des Vents, n° 3-4, 1981.

Michel Leiris. Texte inédit et études, Littérature, n° 79, oct. 1990.

Michel Leiris, Revue de l’Université de Bruxelles, n° 1-2, 1990.

Pour Michel Leiris, Les Temps modernes, n° 535, fév. 1991.

Michel Leiris, Yale French Studies, n° 81, avril 1992.

Michel Leiris, Le Magazine littéraire, n° 302, sept. 1992.

Michel Leiris, Critique, n° 547, déc. 1992.

Exigence de Bataille. Présence de Leiris, Textuel n° 30, mai 1996.

III- Bibliographie générale

Abraham N. et Torok M., L’Écorce et le noyau, Paris, Flammarion, « Philosophie », 1987.

Anzieu Didier, Beckett et le psychanalyste, Paris, Mentha Archambaud, 1992.

Arasse Daniel, Le Détail, Paris, Flammarion, 1992.

Bachelard Gaston, La Poétique de l’espace, Paris, PUF, 1957.

Barthes Roland, Essais critiques, Paris, Seuil, 1964.

Barthes Roland, Nouveaux Essais critiques, Paris, Seuil, « Points », 1972.

Barthes Roland, Roland Barthes par Roland Barthes, Paris, Seuil, « Écrivains de toujours », 1975.

Barthes Roland, Fragments d’un discours amoureux, Paris, Seuil « Tel Quel », 1977.

Barthes Roland, Le Bruissement de la langue, Paris, Seuil, 1984.

Barthes Roland, La Chambre claire, Paris, Cahiers du cinéma/Gallimard, Seuil, 1980.

Barthes Roland, « L’ancienne rhétorique », Communication, Paris, Seuil, 1970.

Bataille Georges, Œuvres complètes, Paris, Gallimard.

Baudelaire Charles, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, « La Pléiade », 1961.

Baudrillard Jean, Le système des objets, Paris, Denoël, 1968.

Beckett Samuel, Malone meurt, Paris, Minuit, 1951.

Beckett Samuel, En attendant Godot, Paris, Minuit, 1952.

Beckett Samuel, L’Innommable, Paris, Minuit, 1953.

Beckett Samuel, Nouvelles et textes pour rien, Paris, Minuit, 1958.

Beckett Samuel, Le Dépeupleur, Paris, Minuit, 1970.

Beckett Samuel, Premier Amour, Paris, Minuit, 1970.

Beckett Samuel, Pas moi, Paris, Minuit, 1994.

Blanchot Maurice, L’Espace littéraire [1955], Paris, Gallimard, « Folio-Essais », 1988.

Blanchot Maurice, Le Livre à venir, Paris, Gallimard, « Idées », 1971.

Blanchot Maurice, L’Écriture du désastre, Paris, Gallimard, 1980.

Blanchot Maurice, Au moment voulu, Paris, Gallimard, 1951.

Blanchot Maurice, L’Attente l’oubli, Paris, Gallimard, 1962.

Bonnefoy Yves, Du mouvement et de l’immobilité de Douve, Paris, Gallimard, « Poésie », 1970.

Bourgeron Jean-Pierre, « La collection sur le divan », La Recherche photographique, juin 1991.

Borges Jorge Luis, Fictions, trad. P. Verdevoye et Ibarra, Gallimard, « Folio », 1990.

Bowie Malcolm, Freud, Proust et Lacan, trad. J.-M. Rabaté, Paris, Denoël, « L’espace analytique », 1988.

Caillois Roger, L’Homme et le sacré, Paris, Gallimard, « Essais », 1976.

Certeau Michel (de), Arts de faire, Paris, Gallimard, « Tel », 1980 – La Fable mystique, Paris, Gallimard, « Tel », 1982.

Collin Françoise, Maurice Blanchot et la question de l’écriture, Paris, Gallimard, « Tel », 1986.

Chateaubriand François-René de, Mémoires d’outre tombe, Paris, Le Livre de poche, 1973.

Chrétien Jean-Louis, La Voix nue, Phénoménologie de la promesse, Paris, Minuit, « Critique », 1990.

Clément, Bruno, L’Œuvre sans qualités, Paris, Seuil, 1994.

Dante, Œuvres complètes, trad. A. Pézard, Paris, Gallimard, « La Pléiade », 1965.

Deleuze Gilles, Logique du sens, Paris, Minuit, « Critique », 1966.

Deleuze Gilles, Proust et les signes, Paris, PUF, « Perspectives critiques », 1983.

Deleuze Gilles, Francis Bacon, Logique de la sensation, Paris, La Différence, 1984.

Deleuze Gilles et Guattari Félix, Mille Plateaux, Paris, Minuit, « Critique », 1980.

Delpierre Marie-Ange, Paroles fantomatiques et cryptes textuelles, Paris, Champ Vallon, « L’Or de l’Atalante », 1993.

Derrida Jacques, De la Grammatologie, Paris, Minuit, « Critique », 1967.

Didi-Huberman Georges, La Peinture incarnée, Paris, Minuit, « Critique », 1985.

Didi-Huberman Georges, Ce que nous voyons, ce qui nous regarde, Paris, Minuit, « Critique », 1992.

Doubrovsky Serge, La Place de la madeleine, Paris, Mercure de France, 1974.

Dumoulié Camille, Nietzsche et Artaud. Pour une éthique de la cruauté, PUF, « Philosophie d’aujourd’hui », 1992.

Dumoulié Camille, « La littérature dans le souterrain », La Nouvelle Revue Française, sept. 1992.

Fédida Pierre, L’Absence, Paris, Gallimard, « Connaissance de l’inconscient », 1978.

Felman Shoshana, Le Scandale du corps parlant, Paris, Seuil, 1980.

Forêts Louis-René (des), Le Bavard, suivi de M. Blanchot, « La parole vaine », Paris, Bourgois, « 10-18 », 1963.

Forêts Louis-René (des), Voies et détours de la fiction [1962], Montpellier, Fata Morgana, 1985.

Forêts Louis-René (des), Une mémoire démentielle, in La chambre des enfants [1960], Paris, Gallimard, « L’imaginaire », 1992.

Forêts Louis-René (des), Ostinato, NRF, Paris, Mercure de France, 1997.

Forêts Louis-René (des), Poèmes de Samuel Wood, Montpellier, Fata Morgana, 1988.

Forêts Louis-René (des), Face à l’immémorable, Montpellier, Fata Morgana, 1993.

Foucault Michel, Raymond Roussel, Paris, Gallimard, « Le Chemin », 1963.

Freud Sigmund, Délires et rêves dans la « Gradiva » de Jensen, trad. M. Bonaparte, Paris, Gallimard, 1949.

Freud Sigmund, Totem et tabou, trad. sous la direction de J.-B. Pontalis, Paris, Payot, 1993.

Freud Sigmund, Essais de psychanalyse, trad. sous la direction de J.-B. Pontalis, Paris, Payot, « Petite bibliothèque Payot », 1981.

Freud Sigmund, Névrose, psychose et perversion, trad. J. Laplanche, Paris, PUF, « Bibliothèque de psychanalyse », 1973.

Genet Jean, Le Funambule, Paris. L’Arbalète, 1983.

Ginzburg Carlo, Mythes, emblèmes et traces, trad. M. Aymard, C. Paolini, E. Bonan et M. Sancini-Vignet, Paris, Flammarion, « Nouvelle bibliothèque scientifique », 1989.

Homère, L’Odyssée, trad. Ph. Jacottet, Paris, La Découverte, 1982.

Kafka Franz, La Colonie pénitentiaire, trad. A. Vialatte, Paris, Gallimard, « Folio », 1986.

Lacan Jacques, Ecrits I et II, Paris, Seuil, « Points »,

Lacan Jacques, « Hamlet par Lacan », Ornicar ?, n° 26-27.

Lacan Jacques, Les Quatre Concepts fondamentaux de la psychanalyse, Paris, Seuil, « Le champ freudien », 1973.

Lacoue-Labarthe, Philippe, Le sujet de la philosophie, Paris, Aubier-Flammarion, 1979.

Laporte Roger, Fugue, Une vie, Paris, P.O.L., 1986.

Leclaire, Serge, On tue un enfant, Paris, Seuil, « Essais », 1975. – Psychanalyser, Paris, Seuil, « Essais », 1980.

Lévi-Strauss Claude, Tristes Tropiques, Paris, Plon, « Presses-Pocket », 1984.

Lyotard Jean-François, Discours et figure, Paris, Klincksieck, 1971.

Mallarmé Stéphane, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, « La Pléiade »,

Man Paul (de), Allégories de la lecture, Paris, Galilée, 1989.

Marty Eric, L’écriture du jour, Paris, Seuil, 1985.

Mijolla-Major Sophie (de), Le Plaisir de pensée, Paris, PUF, « Bibliothèque de psychanalyse », 1992.

Montaigne, Essais, Paris, PUF, 1965.

Nerval Gérard de, Œuvres, Paris, Garnier, 1966.

Nietzsche Friedrich, La Naissance de la tragédie, trad. G. Bianquis, Paris, Gallimard, « Idées », 1949.

Nietzsche Friedrich, Le Gai Savoir, trad. A. Vialatte, Paris, Gallimard, « Idées », 1966.

Ovide, Les Métamorphoses, trad. J. Chamonard, Paris, Flammarion, 1966.

Pautrat Bernard, Versions du soleil, Paris, Seuil, « L’ordre philosophique », 1971

Pierssens Michel, La Tour de Babil, Paris, Minuit, « Critique », 1976.

Poe Edgar Allan, Contes, Essais, Poèmes, Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 1989.

Poizat Michel, L’Opéra ou le cri de l’ange, Paris, Anne-Marie Métailié, 1986.

Pommier Gérard, D’une logique de la psychose, Paris, Points Hors Ligne, 1982.

Ponge Francis, Méthodes, Paris, Gallimard, 1961.

Pontalis Jean-Baptiste, Entre le rêve et la douleur, Paris, Gallimard, « Tel », 1977.

Pontalis Jean-Baptiste, Perdre de vue, Paris, Gallimard, « Connaissance de l’inconscient », 1988.

Pontalis Jean-Baptiste, La Force d’attraction, Paris, Seuil, « La librairie du XXe siècle », 1990.

Pontalis Jean-Baptiste, L’Amour des commencements [1986], Paris, Gallimard, Folio, 1994.

Proust Marcel, À la Recherche du temps perdu, Paris, Gallimard, « La Pléiade », t. I, II et III, 1954.

Rabaté Jean-Michel, Spectrographies de la modernité, Seyssel, Champ-Vallon, « L’Or d’Atalante », 1980.

Reichler Claude, La Diabolie, Paris, Minuit, 1979. – « Le deuil du monde », Traverses, Paris, Minuit, sept. 1987.

Rosolato Guy, La Relation d’inconnu, Paris, Gallimard, « Connaissance de l’inconscient », 1979.

Rouget Gilbert, La Musique et la transe, Préface de Michel Leiris, Paris, Gallimard, « Tel », 1990.

Rousseau Jean-Jacques, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, « La Pléiade » : I Œuvres autobiographiques, 1959 ; II Nouvelle Héloïse, Théâtre, Poésie, Essais littéraires 1961 ; III Œuvres politiques, 1964 ; IV Emile, Éducation, Morale, Botanique, 1964.

Rousseau Jean-Jacques, Lettre à d’Alembert sur les spectacles, Paris, Garnier-Flammarion, 1967.

Rousseau Jean-Jacques, Essai sur l’origine des langues, Paris, Nizet, 1970.

Rousseau Jean-Jacques, Dictionnaire de la musique, in O.C., Paris, 1878, t. III.

Sartre Jean-Paul, Les Mots, Paris, Gallimard, Folio, 1974.

Sartre Jean-Paul, Situations X, Paris, Gallimard, 1976.

Sartre Jean-Paul, L’Être et le néant, Paris, Gallimard, « Tel », 1977.

Schérer Jacques, Le “Livre” de Mallarmé, Paris, Gallimard, 1977.

Starobinski Jean, La Transparence et l’obstacle, Paris, Gallimard, 1971.

Starobinski Jean, « La prosopopée de Fabricius », Revue des Sciences humaines, n° 161, janvier-mars 1976.

Surya Michel, Georges Bataille, la mort à l’œuvre, Paris, Gallimard, 1992.

Thibaudat Jean-Pierre, « Une voix qui s’écoute se taire », Critique, août-sept. 1990, n° 519-520.

Wellerschoff Dieter, « Toujours moins, presque rien », Cahiers de l’Herne Samuel Beckett, Paris, Le Livre de poche, 1990.

© Presses universitaires du Septentrion, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search