Version classiqueVersion mobile

Figures tragiques du savoir

 | 
Hélène Vial
, 
Anne de Cremoux

Deuxième Partie. « Puisses-tu ne jamais apprendre qui tu es ! » : autour d’Œdipe

Héros mutilé, héros savant

Guillaume Issartel

Résumé

Les mutilations subies par Œdipe (blessure au pied, aveuglement) sont parmi les motifs les plus célèbres de sa légende. Généralement vues comme des marques évidentes de l’acharnement des dieux, elles semblent amener le héros au comble de ses misères. Mais que se passerait-il s’il s’avérait que ce sont ses blessures qui ont permis à Œdipe d’acquérir la « science » qui est la sienne (et qui lui permettent par exemple de résoudre l’énigme fameuse), et que le héros a en réalité recherché les mutilations qui le frappent ? La comparaison du roi de Thèbes avec un autre mutilé célèbre, le dieu scandinave Óðinn, peut nous amener à porter un regard neuf sur la nature du savoir œdipien.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Œdipe ignore qui il est, il se trompe lorsqu’il nomme ses parents, sa patrie ; il ignore qu’il a tué Laïos, qu’il couche avec sa propre mère : « Œdipe la dupe1 », ὁ μηδὲν εἰδὼς Oἰδίπους (v. 3972), avec le jeu de mots sur l’étymologie d’Œdipe (οἰδέω/εἴδω : enfler/voir, savoir). Œdipe met longtemps à acquérir un savoir auquel chacun a normalement accès dès l’enfance, et cette « science » le condamne aux malheurs les plus atroces. L’ignorance conduit à la faute, mais c’est le savoir qui est une véritable malédiction. D’où la punition, et quelle punition ! Ainsi, pour tous, l’aveuglement du héros est un châtiment, où l’a conduit sa recherche du savoir. Que peut représenter d’autre une pareille mutilation ?

Nous ne perdons toutefois pas de vue (c’est le cas de le dire) le second élément du nom d’Œdipe : si le personnage a des pieds si remarquables, pourquoi ne pas saisir l’occasion pour prendre à contre-pied toutes les évidences ? Et si la mutilation était la condition du savoir ? Si c’ét...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search