Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Figures tragiques du savoir

 | 
Hélène Vial
, 
Anne de Cremoux

Deuxième Partie. « Puisses-tu ne jamais apprendre qui tu es ! » : autour d’Œdipe

De Thèbes à Colone : l’identité d’Œdipe comme savoir dangereux

Lucie Thévenet

Résumé

Dans l’Œdipe à Colone, Sophocle choisit de donner une nouvelle identité au personnage d’Œdipe, en l’articulant comme dans Œdipe Roi à la question du savoir sur soi, et aux dangers qui lui sont inhérents. De souillure, il devient sauveur, héros à venir, mais reste dangereux car les pouvoirs ambivalents qu’il détient désormais placent son corps devenu arme au centre des convoitises. C’est dans la connaissance progressive de ces deux pôles en tension de l’identité d’Œdipe que va se jouer la pièce.

In the Oedipus Coloneus, Sophocles has chosen to give a new identity to the character of Oedipus by articulating it, as in Oedipus Rex, to self-knowledge and its dangers. He was soiled ; he becomes a savior, a hero-to-be, but remains dangerous because of the ambivalent powers which are now his and make its body the most wanted weapon. The play consists in fact in the progressive revelation about these two aspects of Oedipus’ identity that are in tension with one another.

Entrées d'index

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si le personnage d’Œdipe est lié au motif du savoir dangereux, c’est parce qu’il en incarne une modulation particulière, celle du danger du savoir sur soi. Il y a un risque à se connaître soi-même, et ce risque le fait basculer de la gloire au désastre dans l’Œdipe Roi de Sophocle. La trame de la pièce est à ce titre exemplaire, et elle a sans nul doute contribué à la constitution du personnage tel que nous le connaissons aujourd’hui. Avec une maestria inégalée, Sophocle resserre les éléments du mythe, concentre le sens, et fait de l’aveuglement d’Œdipe le signe paradoxal de son accession au savoir spécifique de la connaissance de soi. Désormais aveugle, Œdipe sait maintenant qui il est véritablement, et cela pour les siècles à venir1. La fascination d’Aristote en témoigne déjà à date ancienne : la pièce de Sophocle est utilisée comme exemple à de multiples reprises dans la Poétique2, et toujours désignée comme Œdipe, sans autre précision. Or, à la fin de sa vie, Sophocle a choisi d...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540