Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Prédication et prédicateurs en ville, xvie-xviiie siècles

 | 
Stefano Simiz

3e partie : Sermon, politique et société

Au coeur des affrontements confessionnels et politiques, v. 1550 – v. 1650

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour expliquer l’extraordinaire diffusion de la Réforme calviniste dans le royaume de France, Francis Higman a longuement développé l’apport de l’écrit, et plus spécialement de l’imprimé. Cependant, insistait-il, dans une « société essentiellement orale et visuelle », le message « public » venant notamment des sermons ne pouvait que jouer un rôle considérable1. Il est facile de prouver l’exactitude de ce propos dans les différentes cités entre 1520 et 1550, période durant laquelle la propagation des idées réformées repose essentiellement sur l’emploi de compétents Mendiants débauchés de l’Église catholique. Parmi ces transfuges, la grande majorité n’a sans doute aucun désir de rompre avec l’institution, mais simplement l’espoir de la réformer en profondeur en revenant à la pureté des origines et, en matière de prédication, à l’annonce simple et directe de la Parole de Dieu.

Religieux Augustin et théologien comme Martin Luther, Jean Châtelain est l’archétype de ces premiers prédicateu...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540