Version classiqueVersion mobile

Les échafauds du romanesque

De la guillotine on ne retient jamais que l’effet de rupture, l’effondrement d’un monde auquel la Terreur met un terme, définitivement. C’est oublier que la guillotine s’inscrit dans la mémoire, qu’elle découpe alors un nouvel espace de représentation auquel la peinture, la photographie, le cinématographe, musées de cires et salons de coiffure, se trouvent assujettis... Visages plus purs exaltés par la lunette, visions fugitives - « Un éclair... puis la nuit ! »- qui obéissent à la logique...


Lire la suite
  • Éditeur : Presses universitaires du Septentrion
  • Collection : Objet | 20
  • Lieu d’édition : Villeneuve d'Ascq
  • Année d’édition : 1991
  • Publication sur OpenEdition Books : 23 novembre 2020
  • EAN (Édition imprimée) : 9782859393939
  • EAN électronique : 9782757426159
  • DOI : 10.4000/books.septentrion.84016
  • Nombre de pages : 112 p.

© Presses universitaires du Septentrion, 1991

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Mots clés

OpenEdition Books

Disciplines

Littérature

Thèmes

Littératures
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search