Version classiqueVersion mobile

Prédication et prédicateurs en ville, xvie-xviiie siècles

 | 
Stefano Simiz

2e partie : Le prédicateur

Introduction partie 2

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Si la prédication est un acte, le prédicateur est un acteur », écrivent en chœur les dominicains Guy Bédouelle et Alain Quillici1. Ce propos sied à l’ensemble des ministres de la parole, bien au-delà des Frères prêcheurs pour lesquels il est ici rédigé. Le terme d’acteur peut sembler impropre à qualifier un homme formé et destiné à s’exprimer en chaire « de vérité ». Pourtant la prédication est bien une scénographie dans laquelle la présence, la voix, en somme la présentation physique et corporelle ne sont ni à négliger, ni à exagérer. Le père Mauvercelle venu du Collège jésuite d’Épinal en 1700 pour prêcher les octaves du Saint-Sacrement à Nancy illustre la bonne manière d’agir lorsqu’on est engagé à assurer un temps fort depuis la chaire.

Il a esté parfaitement suivi et jamais l’auditoire n’a esté plus grand, aussy le méritoit-il ayant fait de fort beaux discours tres scavants et tres moreaux et capables de toucher les cœurs et les ayant prononcéz avec beaucoup de grace d’une voi...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search