Version classiqueVersion mobile

Prédication et prédicateurs en ville, xvie-xviiie siècles

 | 
Stefano Simiz

1re partie : La prédication

Le choix du prédicateur

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Une bonne prédication est dépendante des dates et les lieux retenus ou encore de l’équipement du sanctuaire, mais que serait-elle sans le recrutement d’orateurs dignes des fastes et des objectifs élevés de l’instruction qu’on veut offrir ? Partout important, l’enjeu est cependant primordial dès qu’il s’agit des premières églises urbaines, tout spécialement de la cathédrale dont le statut est à part, car on juge souvent de la qualité générale de la prédication d’une ville de province à partir de l’observation de cette seule chaire1. De même, lorsqu’une autorité se met en quête d’un prédicateur talentueux, entendons susceptible d’attirer les foules sur son nom et de concurrencer les autres stations, elle se trouve presque toujours en compétition avec bon nombre d’autres décideurs qu’ils soient locaux ou plus éloignés. Enfin, du côté des orateurs aussi, la forte rivalité entre les familles régulières généralement pourvoyeuses, oblige chacune d’elles à faire preuve de persuasion afin de...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search