Version classiqueVersion mobile

La finance autrement ?

 | 
Bernard Paranque
, 
Roland Pérez

Partie 3. Finance, éthique et société

Chapitre 9. De l’intermédiation financière à l’intermédiation économique : La mission ignorée de la banque islamique

Abdel-Maoula Chaar

Résumé

Le monde contemporain est témoin du développement de modes de finance originaux qui ont pour objectifs de corriger les excès du système financier actuel ou d’en pallier certaines carences. Ces pratiques remettent ainsi en cause certains des procédés de la finance contemporaine sans vraiment s’interroger sur la pertinence globale du système. Pourtant, ces « finances autrement » partagent le même désir de favoriser le mieux-être général en mettant un économique pérenne « domestiqué » au service du social et, en cela, apparaissent comme hautement révolutionnaires au regard d’un système maintenant mondialisé qui place le profit au premier rang de ses priorités.
Ce chapitre explore la possibilité de l’existence de systèmes financiers réellement alternatifs et tente d’évaluer l’incidence possible de leur utilisation. À cette fin, il analyse le cas la finance islamique. Celle-ci trouve ses racines dans le religieux et « ré-enchante » ainsi un champ de la finance contemporaine qui se réclame d’un strict rationalisme profane. D’aucuns voient en cette caractéristique la seule différence de fond entre cette « finance dite pour musulman » et les pratiques de la finance contemporaine. D’autres estiment que les similitudes / dissimilitudes de ces modes de finances remettraient en question la notion d’universalisme du paradigme de la finance dominante et donc de la prégnance des notions de profits matériels et d’équilibre par les marchés. Si tel est effectivement le cas, l’analyse du paradigme de la finance islamique permettrait de déterminer l’incidence socio-économique d’un système financier non-maximisateur.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Le développement du monde contemporain est rythmé par des crises périodiques qui alternent des temps d’arrêt économiques aux effets souvent dramatiques et des reprises d’activité accrues. Ce cycle perdure depuis la moitié du XIXe siècle en dépit de la transformation radicale des économies et de l’effet d’apprentissage des états qui, confrontés de façon récurrente à ce type de situation, devraient être à même d’y mettre un terme. Mais, le peuvent-ils vraiment ? D’aucuns considèrent que ces soubresauts font parties intégrantes du système. Ils constitueraient depuis plus d’un siècle et demi « … une sorte de mécanisme central propre au capitalisme » (Sewell, 2008 : 522) qui accompagne (soutient ?) l’expansion sans fin du système et la marchandisation (commodification) progressive de toutes les sphères de la société. Assez paradoxalement, l’histoire du capitalisme s’est aussi accompagnée très tôt d’une réflexion centrée sur la responsabilité sociale des entreprises et sur l’é...

Auteur

École Supérieures des Affaires – Beyrouth. chaar.a@esa.edu.lb

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search