Version classiqueVersion mobile

L’Ombre pour la proie

 | 
Bruno Chaouat

Remerciements

Texte intégral

1J’offre mes plus vifs remerciements à celles et ceux qui ont su me convaincre de persévérer dans cette entreprise interminable et hasardeuse d’avoir trait à l’étude de l’extrême-contemporain. Or le présent étant, comme l’exprimait saint Augustin, un temps qui n’existe que de n’être déjà plus, ne risque-t-on pas, dès lors qu’on prétend s’en saisir, lâcher, pour le coup, la proie pour l’ombre, et se retrouver, mains vides et Gros-Jean comme devant ?

2Comment dire ma reconnaissance à Jean-Paul Marcheschi, peintre du feu et de l’ombre, traducteur du duende en images, qui, avec une élégance dont notre temps sait peu d’exemples, a gracieusement cédé les droits de reproduire l’une de ses œuvres en couverture de ce livre ? Celui-ci y trouve son unique ornement… Merci à Monsieur Francis Saint-Genez, conservateur du Patrimoine, responsable du musée départemental de Préhistoire d’Ile-de-France, qui a accueilli l’exposition « Les Fastes », dont est tirée l’illustration de couverture.

3Je remercie chaleureusement Nancy G. Johnson pour la photographie qui figure au dos du livre.

4À mon ami Alan Astro, prote scrupuleux et intransigeant, qui a accompagné de ses commentaires et suggestions chaque étape de la rédaction de ce livre, ma gratitude est acquise.

5À ma femme Monica Kelley, maîtresse dans l’art de déjouer les ruses de l’acédie et du découragement, ce livre ne sera qu’un humble tribut.

6Enfin, je rends grâce à Philippe Bonnefis, mentor patient, incomparable lettré dont la fidélité et la bienveillance ne se sont jamais démenties. Qu’il daigne accueillir, une fois encore, ma gratitude de m’avoir convaincu de publier ces pages.

© Presses universitaires du Septentrion, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search