Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La finance autrement ?

 | 
Bernard Paranque
, 
Roland Pérez

Table des matières

André Renaudin

Préface

Bernard Paranque et Roland Perez

Introduction générale

Sur les principes justifiant un programme de recherche sur la « finance autrement »
Sur les orientations du programme « Finance autrement »
Présentation de l’ouvrage

Partie 1. Analyse critique du paradigme dominant en finance

Bernard Paranque

Chapitre 1. Une alternative à la création de valeur actionnariale. Production d’usages et gestion en commun de ressource pour une émancipation du seul échange capitaliste

Introduction
À l’origine
Notre interrogation
Communauté de marque
Coopérative
Action collective et ressources communes
Quelle(s) coordination(s) ?
La nécessité d’une redéfinition
Action collective et ressource commune : une lecture des relations marché/hors marché
Trois exemples d’actions collectives
Ethomed
Les « FRALIB »
La Banque Palmas
Conclusion
Thomas Lagoarde-Segot

Chapitre 2. Prolégomènes à une étude alternative de la finance

Introduction
Épistémologie de la finance moderne
Finance et sciences sociales
L’unicité paradigmatique de la finance académique
Les limites du positivisme en finance
L’enchevêtrement des « faits » et des « valeurs »
La controverse sur l’ontologie sociale
La performativité de la finance académique
Théorie financière et idéologie actionnariale
La fonction répressive de la théorie financière
Les « Quatre Cavaliers de l’Apocalypse »
La ligne d’horizon : diversifier la finance
Vers un nouveau cadre conceptuel
Un nouveau programme de recherche
Conclusion
Roland Perez

Chapitre 3. Analyse de la crise financière ou crise de l’analyse financière ?

Sur la « finance scientifique » : quelques repères et commentaires
Posture épistémologique
Le cadre conceptuel de formalisation
La « boite à outils » du chercheur et du praticien
Réglementation, déontologie et éthique
Gouvernance et régulation
Un exemple : la crise des « subprimes »
La naissance de la crise des subprimes via le changement du paradigme d’endettement
La contamination par la titrisation ou le transfert au marché du risque du prêteur
La propagation du risque des subprimes par la mondialisation des marchés financiers
Propos d’étape
Où allons-nous ?
Pour un nouveau paradigme en finance
Pour une réforme de la formation des financiers

Partie 2. L’investissement socialement responsable, le micro-crédit et la gestion de ressources

Christophe Revelli

Chapitre 4. Analyse critique de l’investissement socialement responsable (ISR) : méta-débat et perspectives d’évolution

Introduction
Débats actuels autour de l’ISR : de l’idéologie de l’éthique à la pratique financière
Débat idéologique et philosophique : L’ISR peut-il être considéré comme un investissement éthique ?
Du débat philosophique au débat scientifique : la performance financière de l’ISR
Du débat scientifique au débat pratique : le problème de l’ISR financier ou de performance : l’intégration ESG
Débats et perspectives à ouvrir autour de l’ISR : de l’idéologie de l’éthique à la pratique extra-financière
Débat idéologique et philosophique : de l’investissement éthique à l’éthique de l’investissement
Du débat philosophique au débat scientifique : promouvoir la performance extra-financière
Du débat scientifique au débat pratique : vers un ISR d’impact transparent, multi-exclusif et basé sur la prise en compte de la controverse
Conclusion
Jacques Ninet

Chapitre 5. L’ISR 2.0 : plus qu’un relookage, une authentique refondation

Introduction
L’ISR 1.0
Histoire d’une confusion
L’approche top-down : une ambition excessive aux contours trop flous
L’ISR 2.0
Une rénovation en profondeur du cadre d’analyse
De l’ESG au « Carré magique » de la Responsabilité
De l’ISR au SAI. Un exemple pratique à travers le partenariat La Française-IPCM
L’ISR 2.0 : Une construction purement idéaliste ou une nouvelle approche réellement efficace ?
La performance financière
Le développement durable
Conclusion
Jean-Michel Servet

Chapitre 6. Pourquoi l’impact du microcrédit sur la réduction de la pauvreté en Afrique subsaharienne est-il limité ?

Six conditions de niveau micro-économique
Condition 1. Les clients des institutions de microcrédit doivent être « pauvres » ou bien localement les dépenses de biens et services de plus riches doivent avoir un effet positif sur les revenus des plus démunis.
Condition 2. Le prêt doit être effectivement employé par les emprunteurs à accroître leurs capacités productives et non leur consommation.
Condition 3. Si un investissement est réalisé, il doit exister des débouchés pour l’activité ainsi financée.
Condition 4. Le coût financier du prêt doit être inférieur au bénéfice monétaire de l’activité additionnelle génératrice de revenus qu’il finance.
Condition 5. Celui ou celle qui mène l’activité doit avoir les capacités managériales et techniques suffisantes pour le faire.
Condition 6. La capacité des microentrepreneurs à s’exposer à un niveau supérieur de risques est essentielle.
Deux conditions de niveau méso-économique
Condition 7. Le gain des bénéficiaires du microcrédit ne doit pas être obtenu au détriment d’autres micro-entrepreneurs.
Condition 8. Le rendement moyen des micro-activités doit être supérieur à celui d’activités plus capitalistiques.
Deux conditions de niveau macro-économique
Condition 9. La dépense réalisée grâce aux micro-prêts ne doit pas se traduire par une importation de biens provoquant une fuite de ressources.
Condition 10. Les intérêts acquittés par les emprunteurs ou les dividendes versés par les banques locales de microcrédit aux détenteurs de leurs titres ne doivent pas enfin entraîner un drainage des ressources au seul bénéfice d’autres pays.
Conclusion
Belaïd Abrika, Bernard Paranque et Cécile Perret

Chapitre 7. Systèmes d’échanges locaux en Kabylie

Introduction
Commerce et marché
Marché et encastrement
Pratiques d’échanges en Kabylie
Don, réciprocité et échanges
Le marché des femmes
Conclusion

Partie 3. Finance, éthique et société

Christophe Faugère

Chapitre 8. Appliquer les Principes de la Pleine Conscience et de la Compassion à la Finance

Pleine Conscience et Compassion : traditions et démonstration des avantages pour la Finance ?
Les figures de l’éthique dans le monde la Finance : exercent-elles la Pleine conscience et la Compassion ?
Appliquer les principes de la pleine conscience et de la compassion à la Finance : entrevue avec Solomon Halpern
Une crise éthique mondiale et la noble mission de la finance
Abdel-Maoula Chaar

Chapitre 9. De l’intermédiation financière à l’intermédiation économique : La mission ignorée de la banque islamique

Introduction
La finance islamique à l’épreuve de la comptabilité
Finances et paradigmes
Le paradigme de la finance islamique
Le paradigme de la finance dite conventionnelle
Les paradigmes de la finance contemporaine
La finance islamique en action
La prohibition du Gharar
La prohibition de la Riba
Les instruments de la finance islamique
De l’intermédiation financière à l’intermédiation économique
Le cas du Hodeidah Microfinance Program (HMFP)
Conclusion
Elias Erragragui et Bernard Paranque

Chapitre 10. L’investissement islamique est-il compatible avec l’Investissement Socialement Responsable ?

Introduction
Fondements et pratiques de l’investissement islamique et de l’ISR
Fondements historiques
Les objectifs
Les pratiques observées
Revue de littérature
La performance de l’investissement islamique
La performance de l’ISR
Méthode et données
Performance sociale et composition des portefeuilles
Mesure de performance
Résultats
Conclusion
Jean-Louis Bancel

Post-face

Roland Perez

Annexe. Présentation du programme Finance and Sustainability (FAS)

Présentation et contributions
Actions en cours (« FAS finale »)
1 - KF 5
2 – EURAM
3 – Finance et communs
4 – Publications de la chaire « Finance autrement »
Principales publications et travaux des membres FAS et partenaires
A) Ouvrages
B) Revues
C) Rappel des numéros parus