Version classiqueVersion mobile

Pratiques et usages du film en Afriques francophones

 | 
Patricia Caillé
, 
Claude Forest

Seconde partie : au sud du Sahara

Chapitre troisième : le Tchad

Patrick Ndiltah et Jean-Pierre Kila Roskem

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

L’étude qui concerne le Tchad a été conduite par Patrick Ndiltah, enseignant-chercheur à l’Université de N’Djaména, assisté de Jean-Pierre Kila Roskem, chef du département de communication dans cette même université. La position administrative de ce dernier a été déterminante, notamment parce qu’elle a permis la mobilisation des étudiants chargés de la collecte de données dans les différents sites retenus.

Étudier les pratiques cinématographiques collectives au Tchad, c’est forcément poser le problème de la nature, de la typologie et du nombre des établissements où il est possible de voir des images animées. En particulier pour ce qui concerne la capitale, N’Djaména, ce paysage a été décrit en détail par Patrick Ndiltah dans son ouvrage1, on se bornera donc à n’évoquer ici que les points pertinents pour la présente étude.

Tout d’abord, il faut rappeler que les huit salles de cinéma traditionnelles qui existaient au Tchad avaient toutes disparu en 1979. Cette situation a pe...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search