Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Pratiques et usages du film en Afriques francophones

 | 
Patricia Caillé
, 
Claude Forest

Première partie : au nord du Sahara

Chapitre deuxième : le Maroc

Mariam Aït Belhoucine et Claude Forest

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Présentation générale

À la fin du protectorat français, en 1956 le Maroc comptait un nombre significatif de salles de cinéma, environ 150 établissements, parc qui s’accrut encore au cours des deux décennies suivantes. L’État a ensuite plutôt privilégié le soutien à la production cinématographique, tandis qu’au fil des années les salles ont massivement fermé, une trentaine seulement demeurant en activité soixante ans plus tard, cause et résultante de modifications profondes des usages de l’expérience des films cinématographiques. La mutation technologique des moyens de production et de diffusion des produits audiovisuels, et la forte évolution sociétale du Maroc, y rendaient l’étude des pratiques spectatorielles d’autant plus indispensable que ce pays a été, en Afrique du Nord, celui qui également a le plus œuvré pour son cinéma depuis le début du XXIe siècle1. Comme pour les autres pays étudiés, l’enquête visait à interroger les situations économiques et sociales, afin de mesurer les...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540