Version classiqueVersion mobile

Comiques

 | 
Daniel Grojnowski

Liminaires

Texte intégral

À Crab, le personnage qu’a mis au monde Éric Chevillard.

Le comique à vrai dire ne connaît aucun résultat postif, il ne veut que la contradiction. Rien ne ressort du comique, il n’a pas de conclusion.
  Friedrich Theodor Vischer,
Le Sublime et le comique. Projet d’une esthétique (1836).
Traduction de Michel Espagne, Kimé, 2002, p. 140.

© Presses universitaires du Septentrion, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search