Version classiqueVersion mobile

Pascal Quignard. La voix de la danse

 | 
Chantal Lapeyre-Desmaison

Avant-propos Sur l’inéluctable

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Certains événements semblent inéluctables, même si on peine parfois (souvent) à en déceler la logique et la nécessité. Inéluctable : qui ne peut être évité, à quoi on ne peut se soustraire. Contre quoi on ne peut lutter. Du latin ineluctabilis, de electari, surmonter, lutter pour se dégager, sortir avec peine, avec effort. L’inéluctable figure alors ce mouvement vain, cette lutte inutile. De l’inéluctable, on ne pourra s’échapper, même avec peine et effort. À cette fatalité, à cette violence imparable, à ce destin insistant, je ne pensais pas alors et pourtant la rencontre avec la danse me parut, tout de suite, placée sous ce signe, quand, pour la première fois, à huit ans, ma main se posa sur la barre qui entourait la salle de danse, avec un sentiment d’évidence qui n’a jamais disparu au fil des années. Par la fenêtre, on apercevait un jardin laissé à l’abandon. Dans la niche du chien qui occupait ces lieux, jadis, je me cachais souvent, avant ou après les cours de danse. Au-dessus...

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search