Version classiqueVersion mobile

Envois & Dédicaces

 | 
Gérard Farasse

Un poème de Guy Goffette

Rimbe encore

Guy Goffette

Texte intégral

Pour ceux qui partent

Peut-être que si nous avions cru

en ses mots noirs, ses soleils coupés,

nous ne serions pas où nous sommes

comme des petits malappris

 

avec la mer sur les bras, pareils

à des coquillages ouverts, des coffres

vides, à regretter un simple carré

de pluie que broutent en silence

 

des animaux sages : vaches, moutons

et nous-mêmes quand les collines

avaient soûlé nos pas et que,

bercés par le vent dans l’herbe,

 

nous répétions sa leçon : On ne part pas.

Auteur

© Presses universitaires du Septentrion, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search