Desktop versionMobile Version

Éros géographe

 | 
Claude Leroy

Annexe

Volltext

1Le Centre des Sciences de la Littérature Française (CSLF) de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense et Christophe Martin, son directeur, ont apporté un précieux soutien à la publication de ce volume. Nous leur adressons nos vifs remerciements.

2Les différents chapitres d’Éros géographe ont fait, par ailleurs, l’objet de premières versions, fortement remaniées en vue du présent volume. Nous remercions également les responsables de ces publications de nous avoir permis de les reprendre ici. En voici la liste :

3« Éros géographe », Une traversée du XXe siècle : arts, littérature, philosophie. Hommages à Jean Burgos, B. Meazzi, J.- P. Madou et J.-P. Gavard-Perret (dir.), Université de Savoie, 2008, p. 165-181.

4« Quand j’étais fœtus… Sur quelques souvenirs intra-utérins », Littérales, n° 33, Paris X-Nanterre, 2004, p. 137-148.

5« Baudelaire musagète ou la naissance de Modernité », Révolutions du moderne, D. Gallingani, Cl. Leroy, A. Magnan et B. Saint Girons (dir.), Paris-Méditerranée, 2004, p. 48-58.

6« L’Allemande imaginaire », RITM, n° 35, Paris X-Nanterre, 2006, p. 159-174.

7« De l’amour 1925 », inédit.

8« Éros ferroviaire », Feuilles de rail. Les littératures du chemin de fer, G. Chamarat et Cl. Leroy (dir.), Paris-Méditerranée, 2006, p. 246-260.

9« Portrait du métromane », RITM, n° 37, Paris X-Nanterre, 2007, p. 281-292.

10« Le carnaval des impostures. Le mythe de Tahiti selon Romain Gary », Quel scandale !, M. Dollé (dir.), Presses universitaires de Vincennes, 2006, p. 106-118.

11« Miroir de la rencontre », RITM, n° 31, Paris X-Nanterre, 2004, p. 165-176.

12« Toutes les rencontres sont fatales », RITM, n° 28, Paris X-Nanterre, 2003, p. 117-130.

13« L’amour en fugue / Sapho au Brésil », Permanence d’Alphonse Daudet ?, C. Becker (dir.), collection RITM, Paris X-Nanterre, 1997, p. 149-161.

14« Bérénice ou le vilain petit canard », Littérales, n° 36, Paris X-Nanterre, 2005, p. 207-217.

15« Marcel Lecomte ou le don de seconde rencontre », Europe, n° 912, avril 2005, p. 94-101.

16« Matin de femme », Jacques Chessex. « Il y a moins de mort lorsqu’il y a plus d’art. », G. Froidevaux et M. Michaud (dir.), Lausanne, Bibliothèque des Arts/Berne, Archives littéraires suisses, 2003, p. 25-34.

© Presses universitaires du Septentrion, 2010

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search