Version classiqueVersion mobile

Europe de papier

 | 
Sylvie Aprile
, 
Cristina Cassina
, 
Philippe Darriulat
, 
et al.

Quatrième partie. D’autres Europe

« La paix, première des questions sociales ». Les projets pacifistes de Jean-Baptiste Godin, fondateur du Familistère

Jessica Dos Santos

Résumé

Famous for his industrial success and for the construction of the « Familistère », collective lodgings he invented for his own workers, Jean-Baptiste Godin (1817-1889) was also a social thinker, who defended in numerous texts the idea of abrogating war. His ideas, however, never gained the audience he had hoped for.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si le nom de Jean-Baptiste Godin (1817-1888) est passé aujourd’hui à la prospérité, c’est pour deux raisons différentes. Pour de nombreux Français, un « Godin » est un appareil de chauffage fonctionnant au charbon, utilisé massivement dans les campagnes jusqu’à la modernisation des Trente Glorieuses. Grâce à l’invention de ce poêle en fonte, cet ouvrier picard se transforme rapidement, au cours de la seconde moitié du XIXsiècle, en un industriel influent. Sensibilisé lors de ses premières années de labeur à la question du paupérisme ouvrier, Godin utilise sa fortune pour développer des projets sociaux construits à partir de la découverte enthousiaste des théories dites « utopistes » de Charles Fourier1. Son objectif principal est de créer les conditions d’une émancipation des travailleurs – en l’occurrence ceux qui travaillent dans son usine de Guise (Aisne) – en améliorant à la fois les conditions de vie quotidienne, l’accès à l’éducation et à la formation professionnelle, la pro...

Auteur

Docteur en Histoire contemporaine, Université de Lille, membre du laboratoire Irhis. Agrégée d’histoire, enseignante dans le secondaire, elle poursuit ses recherches sur le Familistère de Guise et plus généralement sur l’économie sociale et la réforme de l’entreprise.

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search