Version classiqueVersion mobile

Photofictions

 | 
Roger-Yves Roche

I – Les larmes de la photographie (Georges Perec, W ou le souvenir d’enfance)

Épigraphe

Texte intégral

Tu marches le long des trottoirs, tu regardes dans les caniveaux, dans l’espace plus ou moins large qui sépare les voitures garées du rebord de la chaussée. Tu y trouves des billes, des petits ressorts, des anneaux, des pièces de monnaie, des gants parfois, papiers, des lettres, des photos qui t’ont presque tiré les larmes des yeux.
Georges Perec, Un homme qui dort

© Presses universitaires du Septentrion, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search