Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Des mathématiques pour les filles ?

 | 
Maryse Decayeux-Cuvillier

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans son rapport sur la situation de l’enseignement primaire en 1876 dans le département de la Somme, Maximilien Maucourt, inspecteur d’académie, écrit :

Toujours prospères dans les écoles de garçons et dans la plupart des écoles mixtes, l’arithmétique et le système métrique souffrent toujours un peu dans les écoles de filles. Est-ce que les élèves de ces dernières auraient moins d’aptitude aux combinaisons des nombres que les garçons, qu’elles priment sur certains points ? Nous ne le pensons pas ; nous croyons plutôt que cette infériorité tient à un défaut de la méthode que suivent les maîtresses1.

En cette fin de XIXe siècle, sa question renvoie à un débat fort ancien : les femmes ont-elles moins d’aptitude que les hommes pour les mathématiques ? Ainsi, au début du XIXe siècle, le neurologue Franz Joseph Gall, affirmait que les reliefs du crâne indiquent les penchants innés de l’esprit humain. Dans certains cas, ces penchants, particulièrement développés formeraient une « bosse », c...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540