Version classiqueVersion mobile

Didactique du français et construction d’une discipline scientifique

 | 
Sandrine Aeby Daghé
, 
Ecaterina Bulea Bronckart
, 
Glaís S. Cordeiro
, 
et al.

Partie III. Les objets de la discipline français : de l’ingénierie didactique à l’analyse des pratiques d’enseignement

D’un questionnement sur les outils à un questionnement sur l’écriture, ses instruments et sa matérialité

Sylvie Plane

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 2000, Bernard Schneuwly et moi-même avons coordonné un numéro de la revue Repères consacré aux outils d’enseignement du français, et le dossier que nous avons constitué à cette occasion (Plane & Schneuwly, 2000) a ouvert des pistes de réflexion sur la subtile question de la nature à la fois matérielle et immatérielle des objets langagiers, pistes que je me propose d’explorer à nouveau aujourd’hui.

Les contributions réunies dans ce numéro de Repères montraient que la confection des outils d’enseignement, leur choix et leurs usages renseignent à la fois sur la professionnalité de l’enseignant, sur le procès d’enseignement lui-même et sur le processus d’appropriation collective par les élèves de l’objet enseigné, du moins tel qu’il est escompté par l’enseignant. Dans ce dossier, Bernard Schneuwly définissait plus précisément les outils d’enseignement comme étant des systèmes complexes servant à rendre présent un objet d’enseignement dans la classe et à focaliser l’attention des élève...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search